Recherche des plus vieilles traces de vie: attention aux pièges !

Publié par Adrien le 21/01/2021 à 09:00
Source: CNRS INSU
Depuis toujours ou presque, les paléontologues du Précambrien cherchent des traces de vie fossiles dans les plus vieilles roches disponibles sur notre planète. Ces efforts ont un unique but: comprendre les débuts du vivant. Mais c'est sans compter les pièges tendus par l'enregistrement géologique. En effet, une équipe de chercheurs vient de montrer expérimentalement que des biomorphes organiques, validant tous les critères de biogénicité actuellement utilisés pour identifier des microfossiles (Les microfossiles sont des fossiles de petites tailles, dont l'étude requiert des moyens...) dans les roches anciennes, peuvent se former de façon complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) abiotique, sans faire intervenir le vivant.


Images obtenues en microscopie électronique à balayage (barres d'échelle: 2 µm). a,b: Biomorphes organiques synthétisés de façon abiotique au cours de cette étude. c,d: Cellules vivantes de Thermococcus prieurii en colonie
© a,b: Isis Criouet / c,d: Aurore Gorlas

Dans ce travail expérimental, un assemblage organo-minéral composé d'ARN et quartz α a été placé à 200°C pour simuler les conditions classiques de diagénèse que toutes les roches subissent au cours de leur histoire. Au bout de 20 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), le résidu de ces expériences contenait de nombreuses microstructures sphériques de 1 à 5 µm présentant une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) rugueuse, ressemblant à s'y méprendre à des bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées...). Ces biomorphes se présentent "en colonie", certains donnant l'impression d'être en pleine division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par...) cellulaire.

Ces biomophes sont principalement constituées de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C,...), d'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de...) et, dans une moindre mesure, d'azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de...). En effet, la caractérisation de ces biomorphes à l'aide d'outils synchrotron (Le terme synchrotron désigne un type de grand instrument destiné à l'accélération à haute...) a révélé la présence d'hétérocycles, de groupements cétones et de groupements de amides. Qui plus est, ces biomorphes sont appauvris en 13C, ce qui correspond au domaine du fractionnement biologique.

Si ces objets étaient observés dans une roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce...), ils seraient interprétés comme étant d'origine biologique, tant leurs signatures sont proches de celles attendues pour des fossiles microorganismes. Il n'en est pourtant rien. Ce travail expérimental souligne donc à quel point (Graphie) il est nécessaire de rester prudent dans le cadre de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) des plus vieilles formes de vie (La vie est le nom donné :) sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...).

En savoir plus:
Abiotic formation of organic biomorphs under diagenetic conditions - Geochemical Perspectives Letters.
I. Criouet, J.C. Viennet, P. Jacquemot, M. Jaber, S. Bernard.
https://www.doi.org/10.7185/geochemlet.2102
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.306 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique