Rétro 1927: Recettes de la Vie Pratique (LXXIX) - La maison
Publié par Michel le 28/07/2013 à 00:00
Source et Illustration: Almanach Hachette 1927
La news rétro de ce dimanche nous propose une astuce pratique du siècle dernier.

Avertissement: Cette news rétro retranscrit des connaissances scientifiques, techniques ou autres de 1927, et contient donc volontairement les arguments, incertitudes ou erreurs d'époque.

Une installation de chauffage central

Le mot de "chauffage (Le chauffage est l'action de transmettre de l'énergie thermique à un objet, un matériau.) central" est peut-être un peu prétentieux... il s'agit pourtant ici de chauffer deux pièces avec un appareil unique. Au surplus, c'est une application nouvelle d'un procédé connu, celui du thermo-siphon.


Le thermo-siphon est une sorte de calorifère à eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) chaude qui se compose d'une chaudière (Une chaudière est un appareil (voire une installation industrielle, selon sa puissance), permettant de transférer en continu de l'énergie thermique à un fluide...) remplie d'eau dans laquelle plonge par ses deux extrémités un tuyau replié sur lui-même dont les circonvolutions parcourent tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) l'espace qu'il s'agit de chauffer et qui est rempli d'eau, comme la chaudière. Lorsque l'eau de la chaudière est suffisamment chauffée, elle monte dans le tuyau en faisant descendre l'eau froide de celui-ci et établit ainsi un courant qui porte la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) dans toutes les parties occupée par la tuyauterie.

L'installation répond effectivement à la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance...) - petite chaudière en tôle posée sur un poêle; tuyauterie à eau, facile à trouver dans le commerce, qui s'ajuste et se visse et dont les joints sont faits avec le mastic spécial pour cette tuyauterie. Le tuyau de gauche est libre à son extrémité supérieure, au-dessus de la chaudière, pour la dilatation (La dilatation est l'expansion du volume d'un corps occasionné par son réchauffement, généralement imperceptible. Dans le cas d'un gaz, il y a dilatation à pression constante ou maintien du volume et augmentation de la pression.) de l'eau (en N).

Cette installation est faite pour deux pièces. Si des pièces sont petites et convenablement disposées, il est possible d'en chauffer trois.

On sait assez que pour chauffer ne fût-ce que deux pièces avec un seul appareil, il ne suffit pas de laisser ouverte la porte de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles...). D'ailleurs ce système permet de chauffer deux pièces qui ne communiquent pas.
Page générée en 0.317 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique