À quoi rêve-t-on en temps de COVID ?

Publié par Adrien le 06/11/2020 à 09:00
Source: ASP
Si vos rêves ne sont plus les mêmes depuis le début de la pandémie, vous n'êtes pas seuls. Et si vous êtes plutôt de ceux qui ne se souviennent pas de leurs rêves, sachez que ceux qui s'en souviennent, eux, ne rêvent pas juste de virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une...).


"J'ai rêvé que l'école m'avait contacté pour me dire qu'ils avaient décidé que toute sa classe allait venir chez moi (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) et que j'étais supposée leur enseigner tant que l'école resterait fermée" C'est l'un des rêves rapportés récemment par le New York Times, dans un reportage sur une recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) sur les "rêves pandémiques".

La psychologue Deirdre Barrett, de l'École de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain...) de l'Université Harvard (L’université Harvard (Harvard University), ou plus simplement Harvard, est une université privée américaine située à...), à qui on doit l'expression "rêves pandémiques", raconte avoir fait remplir des milliers de questionnaires à différentes personnes, dont cette mère d'un enfant de 10 ans. Et bien que ces questionnaires ne permettent pas de mettre de chiffres sur le phénomène, ils sont suffisants à ses yeux pour conclure à l'existence de "décalages dans le contenu des rêves entre le début de la pandémie (Une pandémie (du grec ancien πᾶν / pãn (tous) et δῆμος / dễmos (peuple)) est une épidémie...) et les mois plus récents. C'est un aperçu de ce qui inquiète les gens à différents moments pendant l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.)."

La revue scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) Dreaming, dont Barrett est la rédactrice en chef, a publié quatre études en septembre sur le sujet, dont une sur les rêves aux États-Unis et une sur ceux en Italie. On y trouve plus de ressemblances que de différences, les difficultés au quotidien étant de toute évidence les mêmes, d'un pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...) à l'autre. Sans parler des angoisses:

"J'ai regardé mon estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche, située entre...) et j'ai vu des lignes d'un bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie en luminosité du cyan à une...) foncé. Je me suis "rappelé" que c'étaient les premiers signes d'une infection à la COVID". Ou bien: "je suis amenée à un test de COVID-19. Mais c'est un examen à choix multiples et je ne peux trouver aucune des bonnes réponses. Ils me disent que j'ai échoué et que j'ai la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.)."

Il y aurait par contre des différences hommes-femmes, selon Barrett dans une des études. Les rêves des femmes seraient plus souvent négatifs que ceux des hommes et montreraient un plus haut niveau d'anxiété (L'anxiété est pour la psychiatrie phénoménologique biologique et comportementale, un état d'alerte, de tension psychologique et somatique, en rapport avec un sentiment...) -encore que, pour les deux groupes, le niveau d'anxiété soit plus élevé qu'avant la pandémie. Mais pour plusieurs personnes, le fait de réaliser à quel point (Graphie) leur rêve avait été exagéré -non, votre maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) ne sera pas transformée en un centre de dépistage- les aidait à en rire et à relativiser.

Et il y a tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de même des rêves agréables: ils mettent en scène des réunions de famille ou d'amis, ou l'élimination du virus: "j'ai rêvé que le [virus] faisait de la musique et donc, pour trouver un remède, les scientifiques devaient composer une mélodie qui s'accordait avec celle que le virus produisait."

Un extrait du livre Pandemic Dreams, sur le site de l'émission Science Friday
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.109 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique