Sida: Une nouvelle stratégie médicamenteuse
Publié par Adrien le 03/04/2018 à 00:00
Source: CNRS-INSB
Le Sida se caractérise par la déplétion des lymphocytes T CD4. Cette nouvelle étude, publiée le 19 mars 2018 dans le Journal of Clinical Investigation, démontre que la molécule Q-VD-OPH, un inhibiteur des caspases (protéases impliquées dans l'apoptose), administrée in vivo (In vivo (en latin : « au sein du vivant ») est une expression latine qualifiant des recherches ou des examens pratiqués sur un organisme vivant, par...), protège contre la déplétion (Le terme déplétion peut faire référence à :) des lymphocytes T CD4, diminue la réplication virale, et conduit à une survie des animaux traités. Ainsi, cette molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière...) représente un nouvel axe potentiel de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.).


Figure: Au cours du Sida, la perte des lymphocytes T CD4 par apoptose conduit à l'absence de contrôle des cellules infectées et à la dissémination du virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la...) dans l'organisme. Suite au traitement précoce par la molécule Q-VD, les cellules CD4 cytotoxiques sont préservées, et peuvent dès lors contrôler le pool de cellules infectées et réduire la virémie conduisant à une survie des animaux traités. Prf = Perforine, GrG= Granzyme B, GNLY = Ganulysine).
© Jérome Estaquier

L'amélioration des traitements actuels est une des questions majeures de santé publique (La santé publique peut être définie de diverses manières. On peut en effet la présenter comme « l'étude, d'une part, des déterminants...) qui vise à l'éradication du virus du Sida (en 2016, on comptait plus de 36 millions de personnes infectées par le VIH et un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il vaut un millier de...) de personnes décédées). L'un des éléments clefs qui caractérise cette infection virale est la déplétion progressive des lymphocytes T CD4, cellules cruciales du système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le...). D'un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) physiopathologique, on savait, par des travaux chez les personnes infectées par le Virus de Immunodéficience Humaine (VIH), comme ceux des modèles expérimentaux simiens, que l'apoptose, une mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général,...) cellulaire programmée, est associée au caractère pathogène (Le terme pathogène (du grec παθογ?νεια ! « naissance de la douleur ») signifie : qui entraîne une maladie. Les germes pathogènes ou les bactéries pathogènes...) de ces infections lentivirales. L'apoptose des lymphocytes T CD4 est donc un élément prédictif de l'évolution vers le Sida, et ce très tôt après infection.

Les chercheurs avaient observé que, en dépit d'une réplication virale similaire chez des singes développant un Sida (macaques), et ceux qui n'en développent pas (Singes Vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante...) d'Afrique), l'apoptose était un élément discriminant (En mathématiques, le discriminant est une notion algébrique. Il est utilisé pour résoudre des équations du second degré. Il se généralise pour des polynômes de...) de ces infections. Cela évoquait l'importance des facteurs d'hôtes et de l'apoptose des lymphocytes T CD4 dans la survenue de la pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la souffrance (πάθος pathos),...). L'hypothèse de travail était donc que prévenir l'apoptose au cours du Sida permettrait de transformer des singes sensibles (macaques) en singes résistants (singe vert).

Des équipes du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...) Descartes, soutenus par l'ANRS (Agence Nationale de Recherches sur le VIH/Sida et les hépatites virales), et du Centre de Recherche du CHU de Québec ont démontré que l'administration in vivo de Q-VD-OPH, un inhibiteur synthétique des caspases (protéases impliquées dans l'apoptose) prévient la déplétion et l'apoptose des lymphocytes T CD4, et ce en l'absence de toute thérapie (Une thérapie est un ensemble de mesures appliquées par un thérapeute à une personne souffrant d'un problème de santé, dans le but de...) antirétrovirale. De plus, les auteurs montrent que cette molécule prévient la déplétion d'une sous-population de lymphocytes T CD4 qui exprime les molécules cytotoxiques que sont la perforine, la granulysine, et le granzyme B. Un des faits marquants de cette thérapie précoce est que ce contrôle viral est maintenu après l'arrêt du traitement, et conduit à une survie des animaux. La protection et la genèse de telles cellules représente une nouvelle stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) thérapeutique permettant la destruction des cellules infectées, un contrôle de la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non...) virale et une diminution du réservoir viral, non seulement dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain...) mais aussi dans les tissus.
Page générée en 0.290 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique