La spectroscopie s'adapte à l'étude de l'art moderne

Publié par Redbran le 10/06/2021 à 13:00
Source: CNRS INC
L'irruption des "plastiques" dans le monde de l'art a offert aux artistes des nouvelles matières qu'il est nécessaire de bien connaître pour témoigner des démarches artistiques et mettre en oeuvre les procédures de conservation/restauration appropriées. Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le...), les scientifiques du laboratoire MONARIS* (CNRS / Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du...) Université) ont élaboré des protocoles analytiques non invasifs combinant spectroscopies infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde...) et Raman. Pour 7 oeuvres sélectionnées dans la collection de la Galleria Nazionale d'Arte Moderna e Contemporana à Rome (Italie) et réalisées dans les années 1960, ils sont parvenus à identifier précisément les polymères utilisés comme liants et les pigments entrant dans la composition des peintures. Ces résultats sont publiés dans la revue Talanta.


Analyse par réflexion spéculaire infrarouge ; le spectromètre est positionné le plus perpendiculairement possible devant le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) à 1,5 cm de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) (collection GNAM, Rome, © MONARIS).

La révolution des "plastiques" des années 1950s a offert aux artistes une profusion de nouvelles matières (acryliques, vinyliques, etc.) utilisées comme liants des pigments dans la composition des peintures, leur donnant accès à de nouvelles gammes d'aspect, de couleurs, de textures. Que ce soit pour renseigner les pratiques artistiques ou pour élaborer des procédures de conservation/restauration adaptées à ces nouveaux matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en...), il est nécessaire de bien les connaître. Etant donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire,...) leur diversité, les observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) visuelles ne suffisent plus et une approche analytique est nécessaire pour identifier précisément leurs compositions.

Identifier directement sur les oeuvres de manière non invasive la nature des polymères utilisés comme liants des pigments reste cependant un défi analytique étant donné la diversité et la complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par...) des formulations utilisées par les artistes. Défi relevé par les scientifiques du laboratoire MONARIS* (CNRS / Sorbonne Université) avec la Galleria Nazionale d'Arte Moderna e Contemporana à Rome (Italie), qui viennent d'élaborer des protocoles analytiques permettant d'identifier sans ambiguïté la composition chimique d'une large palette de peintures, en combinant spectroscopie infrarouge (La spectroscopie infrarouge (parfois désignée comme spectroscopie IR) est une classe de...) en mode réflexion spéculaire pour la détermination des liants et spectroscopie Raman pour celle des pigments.

7 oeuvres de peintres allemands et italiens (Josef Albers, Agostino Bonalumi, Toti Scialoja, Luigi Boille et Mario Schifano)[1] actifs à Rome dans les années 1960 ont été analysées afin d'élaborer et de valider ces protocoles. Le spectromètre infrarouge, positionné à environ 1,5 cm de la surface pour une mesure en réflexion spéculaire, permet d'obtenir les signatures caractéristiques des liants polymériques sur des surfaces aux aspects et géométries variées. Les spectromètres Raman ont quant-à-eux permis d'identifier une grande partie des pigments et colorants présents, inorganiques ou organiques. Les résultats montrent que les compositions supposées des liants des peintures (acrylique, vinylique, tempera, émail, huile) étaient soit partiellement fausses, soit incomplètes.

Ces travaux, publiés dans la revue de chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à...) analytique Talanta, montrent que ces nouvelles approches spectroscopiques non invasives permettent une analyse précise d'un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de liants et des pigments utilisés dans les peintures modernes, limitant ainsi le micro-échantillonnage parfois indispensable dans les cas trop complexes.


Mesure complémentaire des pigments par micro-spectroscopie Raman (collection GNAM, Rome, © MONARIS).

Notes:
* Laboratoire MONARIS : "De la molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui...) aux nano-objets: réactivité, interactions et spectroscopies”

[1] https://lagallerianazionale.com/


Référence:
Diana Mancini, Aline Percot, Ludovic Bellot-Gurlet, Philippe Colomban & Paola Carnazza.
On-site contactless surface analysis of Modern paintings from Galleria Nazionale (Rome) by Reflectance FTIR and Raman spectroscopies
Talanta 2021
https://doi.org/10.1016/j.talanta.2021.122159

Contacts:
- Ludovic Bellot-Gurlet - Enseignant-chercheur au Laboratoire MONARIS - ludovic.bellot-gurlet at sorbonne-universite.fr
- Stéphanie Younès - Responsable Communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) - Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) de chimie du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...) - inc.communication at cnrs.fr
- Anne-Valérie Ruzette - Chargée scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) pour la communication - Institut de chimie du CNRS - anne-valerie.ruzette at cnrs.fr
- Christophe Cartier dit Moulin (Un moulin est une machine à moudre les grains de céréale en farine et, par analogie,...) - Chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) à l'Institut parisien de chimie moléculaire & Chargé de mission pour la communication scientifique de l'INC - inc.communication at cnrs.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.007 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique