Une structure colossale de l'Univers découverte: la Vigne Cosmique

Publié par Adrien le 24/11/2023 à 13:00
Source: arXiv
...
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Une équipe internationale de chercheurs, dirigée par Shuowen Jin de l'Université Technique du Danemark, a découvert une structure cosmique immense baptisée "Vigne Cosmique". Cette découverte, détaillée dans un article sur le serveur pré-impression arXiv, révèle une structure de 13 millions d'années-lumière, composée d'au moins 20 galaxies massives.


Image composée colorée de la vigne cosmique

La Vigne Cosmique, détectée dans le champ Extended Groth Strip (EGS) observé par le JWST (Télescope Spatial James Webb), est une structure de galaxies longue de 13.04 millions d'années-lumière et large de 0.65 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf...). Sa masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) totale est estimée à 260 milliards de masses solaires, incluant six surdensités de galaxies. Ces caractéristiques la rendent singulièrement plus grande que d'autres groupes de galaxies compacts et proto-amas à des décalages vers le rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait...) supérieurs à 3.0.

L'étude met en lumière l'existence de deux galaxies massives au sein de cette structure, désignées Galaxie (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec...) A et Galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de...) E. Étonnamment, ces galaxies sont quiescentes, avec des taux de formation d'étoiles inférieurs à 0,5 masse solaire (En astrophysique, la masse solaire est l'unité de masse conventionnellement utilisée pour les...) par an, et présentent des morphologies dominées par des bulbes. Les chercheurs suggèrent que ces galaxies pourraient avoir été inhibées par des sursauts de formation d'étoiles déclenchés par des fusions ou par le rétroaction d'un noyau galactique actif (AGN) il y a environ 500 millions d'années.

Selon l'article, la Vigne Cosmique n'est pas encore un système virialisé (tendant vers un équilibre dynamique), elle est en voie de former un amas de galaxies. L'étude souligne la possibilité que la Galaxie E devienne la galaxie la plus brillante si elle se dirige vers le cœur de l'amas dans le futur.

Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles recherches sur les galaxies quiescentes des amas à des redshifts élevés, essentielles pour comprendre la formation et l'évolution des structures les plus larges de l'Univers. Avec le lancement récent du télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le...) Euclid de l'ESA, axé sur l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) de la structure et de l'histoire de la toile cosmique, de telles recherches pourraient s'avérer fructueuses.
Page générée en 0.204 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique