Le système de Pluton observé comme jamais auparavant
Publié par Michel le 15/10/2007 à 00:00
Près de 30 ans après la découverte de la grande lune de Pluton, Charon, un astronome de l'Université d'Hawaii a utilisé un télescope terrestre pour saisir une image du système de Pluton qui dépasse la finesse accessible au télescope spatial Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour complet de la Terre toutes les 100 minutes. Il est nommé...).


Le système plutonien:
Pluton au centre, Charon (Charon (P I Charon, Pluton I) est le plus grand satellite naturel de Pluton.) à sa droite ;
En haut, Nix à gauche, Hydra à sa droite ;
Nix et Hydra sont 5000 fois plus faibles que Pluton (Pluton, dont la désignation officielle est (134340) Pluton, est la deuxième plus grande planète naine connue du système solaire et le 10e plus grand...)

"Plusieurs facteurs favorables sont intervenus simultanément pour l'obtention de ces images spectaculaires du système de Pluton", explique le Dr. David Tholen, qui a effectué les observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude...) tôt dans la soirée du 5 septembre à l'aide du système d'optique adaptative (L'optique adaptative est une technique qui permet de corriger en temps réel les déformations évolutives et non-prédictives d'un front d'onde grâce à un miroir déformable.) d'un des télescopes Keck de Mauna Kea. "Cette nuit-là, le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) était plus clair, des capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la déviation d'une...) de meilleure sensibilité étaient installés sur le télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité...), et Pluton était à son maximum de luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.)."

Le système adaptatif utilise des miroirs orientables et des capteurs qui permettent de compenser les turbulences de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) terrestre. Les nouvelles images, d'une résolution de 35 millièmes de seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité...) d'arc environ, sont proches de la limite de diffraction (La diffraction est le comportement des ondes lorsqu'elles rencontrent un obstacle qui ne leur est pas complètement transparent ; le phénomène peut être...) à la longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme...) d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière. Une onde...) de 1,6 micron utilisée. Elles sont environ 20 fois plus nettes que les images de Pluton prises 30 ans auparavant.

Le Dr. Tholen a réalisé 16 clichés du système de Pluton sur une heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences...), combinés ensuite pour former une image unique. Les petits satellites (Satellite peut faire référence à :) de Pluton Nix et Hydra, découverts grâce à Hubble en 2005, sont alors devenus clairement visibles. Ces deux satellites sont de magnitude 23,5 environ, à comparer avec celle de Pluton qui est de 14.

"Nous avons l'intention d'obtenir plusieurs images du système de Pluton, de la même qualité si possible, afin de pouvoir pister Nix et Hydra sur plusieurs orbites", indique Tholen. "En mesurant très précisément les positions des satellites, nous pourrons déterminer leur masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte)...) en détectant les infimes déplacements provoqués par leur attraction gravitationnelle mutuelle. Lorsque nous connaîtrons ces masses, nous en saurons plus sur leurs dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son...)."

Les astronomes estiment actuellement que Nix et Hydra ont un diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le...) inférieur à 100 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.), à comparer avec les 1 212 kilomètres de Charon et des quelque 2 300 kilomètres de Pluton. La sonde spatiale (Une sonde spatiale est un vaisseau spatial non habité envoyé par l'homme pour étudier à plus ou moins grande distance les corps célestes se trouvant dans le...) New Horizons (New Horizons (« nouveaux horizons » en français) est une sonde spatiale de la NASA qui doit étudier Pluton et son satellite Charon en 2015. Elle doit ensuite survoler certains...) doit survoler le système plutonien en 2015 et les scientifiques sont incontestablement intéressés par les résultats. "Quelque chose d'aussi simple que de sélectionner le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) d'exposition optimal pour photographier Nix et Hydra depuis la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela...) dépend de la connaissance que nous avons de leur taille et de la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de...) de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement liée à...) réfléchie par leur surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa mesure, sa...)", explique Tholen. "Un de nos objectifs est d'apporter ces réponses bien avant le survol".

Source: Institute for Astronomy University of Hawaii at Manoa
Illustrations: David Tholen
Page générée en 1.397 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique