Traverser un trou de ver ?

Publié par Adrien le 23/09/2020 à 09:00
Source: ASP
Bien des scénarios de science-fiction ont fait du trou de ver -hypothétique "tunnel" dont l'entrée est un trou noir- un moyen pratique pour voyager instantanément entre deux endroits éloignés du cosmos. Mais avec ce que l'on connaît aujourd'hui de la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la nature ;...), est-il réellement possible d'emprunter un tel passage ?


Image: Genty / Pixabay

Si on leur applique la théorie de la relativité (Cet article traite de la théorie de la relativité à travers les âges. En physique, la notion de relativité date de Galilée. Les travaux d'Einstein en ont fait un important champ d'étude, tant théorique qu'expérimental.) générale, la plupart des trous de ver (Les vers constituent un groupe très hétérogène d'animaux invertébrés qui partagent une caractéristique commune, à savoir un corps mou,...) seraient trop petits ou se refermeraient aussitôt que quelque chose pénètre à l'intérieur, rendant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours...) impossible. Toutefois, dans un article prépublié -ce qui signifie qu'il n'a pas encore été révisé par les pairs- deux chercheurs américains proposent un modèle permettant l'existence d'un trou de ver (À partir des équations de la relativité générale, en 1935 Einstein et Rosen découvraient que les singularités de l'espace-temps formaient en réalité des puits gravitationnels de...) suffisamment grand pour qu'une personne puisse le traverser -et survivre.

Pour que le modèle fonctionne, les scientifiques doivent d'abord faire intervenir des dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une...) supplémentaires. Un critère par ailleurs pris en considération dans de nombreux autres scénarios de physique, mais celui-ci implique que ces dimensions supplémentaires autorisent un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de "champs quantiques" dont les fluctuations produiraient une énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) négative -et c'est elle qui empêcherait le trou de ver de s'effondrer sur lui-même, explique le New Scientist.

Selon les physiciens Juan Maldacena et Alexey Milekhin, ce genre de phénomène n'arriverait pas spontanément dans la nature, mais pourrait être exploité par des civilisations plus avancées. Cependant, les lois de la physique indiquent que même si un trou de ver existait -une chose qui reste encore à démontrer- et même si un voyage y était possible, celui-ci serait au moins aussi long que le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) nécessaire pour voler directement d'une extrémité à l'autre, à la vitesse de la lumière (La vitesse de la lumière dans le vide, notée c (pour « célérité », la lumière se manifestant macroscopiquement comme un phénomène...). Les avantages d'un tel moyen de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des...) sont donc discutables...
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.051 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique