Les trous noirs: des contraceptifs pour galaxies

Publié par Adrien le 16/05/2024 à 08:00
Source: Nature
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Les trous noirs jouent un rôle crucial dans l'évolution des galaxies. Selon une étude récente parue dans la revue Nature, ils peuvent en effet stopper la formation d'étoiles dans de grandes galaxies. Ce phénomène pourrait transformer radicalement notre compréhension de la manière dont les galaxies cessent de "vivre".


La galaxie du Sombrero (M104) est une galaxie elliptique proche et particulièrement brillante. La bande de poussières et le halo des étoiles et des amas globulaires lui ont donné son nom.
Des évènements très énergétiques ont lieu dans le centre de cette galaxie et produisent de nombreux rayons X. Cette forte émission dans le X ainsi que la vitesse anormalement élevée des étoiles près de son centre font que beaucoup d'astronomes supposent qu'un trou noir se trouve au centre de cette galaxie. Un trou noir pesant un milliard de fois la masse du soleil.
Image: NASA/ESA and The Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

Les scientifiques, grâce au Télescope Spatial James Webb (JWST), ont découvert que les vents galactiques, essentiellement constitués de gaz neutre, sont une composante clé de ce processus. Avant cette étude, les chercheurs pouvaient seulement observer le gaz ionisé, ce qui était insuffisant pour bien comprendre toute la dynamique en jeu. C'est la première fois que le gaz neutre, plus froid, est observé directement.

Le Dr Rebecca Davies et son équipe à l'Université de technologie de Swinburne ont étudié une galaxie très éloignée de nous, dont la lumière a mis plus de 10 milliards d'années pour atteindre la Terre. Ils ont observé que le trou noir supermassif au centre de cette galaxie expulsait du gaz tellement rapidement qu'il l'empêchait de s'effondrer en étoiles, ce qui ralentissait ou même arrêtait complètement la création de nouvelles étoiles.

Quand une galaxie cesse de former des étoiles, on dit qu'elle est "éteinte". Ce passage d'un état à un autre est crucial pour comprendre comment une galaxie évolue de dynamique à statique.

Les observations du JWST ont montré que les gaz éjectés par les trous noirs sont bien plus importants qu'on ne le pensait, car le télescope peut détecter beaucoup plus de ces flux que les instruments précédents.

Ce travail ouvre de nouvelles perspectives sur la compréhension des galaxies et annonce d'autres découvertes futures.
Page générée en 0.083 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise