Vidéo: un impact géant sur Jupiter filmé en direct

Publié par Adrien le 25/06/2022 à 09:00
Source: ASP
Deux millions de tonnes de TNT: c'est l'équivalent de l'impact d'une météorite en octobre 2021. Ca a produit un éclat de lumière suffisant pour être depuis la Terre.


L'astronome Ko Arimatsu et ses collègues de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Kyoto, au Japon, l'ont observé avec le télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant...) PONCOTS (Planetary Observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) Camera for Optical Transient Surveys) un petit instrument spécialement dévolu à Jupiter. C'est le "flash" lumineux le plus brillant depuis 1994, lorsque la comète (En astronomie, une comète est un petit astre brillant constitué de glace et de...) Shoemaker-Levy avait elle aussi percuté la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) géante (Une étoile géante est une étoile de classe de luminosité II ou III. Dans le...), annoncent-ils dans leur article, pré-publié au début du mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...).

La différence par rapport à 1994 -et par rapport à tous les impacts plus faibles détectés depuis- est que, parce qu'il s'agit d'un télescope spécialement consacré à Jupiter, celui-ci était aussi conçu pour récolter davantage de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...), dont la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) (8000 degrés Celsius au site du "flash"), la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un...) de l'impact (2 millions de tonnes de TNT) et une vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la...).

Montage du magazine The New Scientist

Les astronomes estiment que de tels impacts sur Jupiter sont de 100 à 1000 fois plus fréquents que sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) -d'où leur intérêt pour les étudier là-bas plutôt qu'ici.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.030 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique