Voyager à une vitesse proche de celle de la lumière avant la fin de ce siècle ?

Publié par Michel le 12/02/2006 à 00:00
Source: PhysOrg
Illustration: Techno-Science.net
Le 14 février prochain, le physicien Franklin Felber présentera sa solution de l'équation des champs d'Einstein lors du STAIF (Space Technology and Applications International Forum) à Albuquerque. Cette solution est la première qui prenne en compte les masses se déplaçant à une vitesse (On distingue :) proche de celle de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...). Selon le Dr. Felber, la propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant....) relativiste anti-gravitationnelle pourrait devenir une réalité avant la fin de ce siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...).


La découverte anti-gravitationnelle de Felber permettrait de résoudre deux défis d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la...) posés par les voyages dans l'espace à une vitesse proche de celle de la lumière que sont: la source d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) capable de produire l'accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique,...) nécessaire et les contraintes sur les êtres humains et sur le matériel pendant l'accélération rapide.

Selon de Dr. Eric Davis, de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) des Etudes Avancées d'Austin et superviseur de Felber pour sa conférence au STAIF, "les travaux du Dr. Felber vont révolutionner la mécanique spatiale (La mécanique spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est la science qui a trait à l'étude...) en proposant un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) nouveau sur les vols spatiaux. Ses idées ont été rigoureusement testées et sont véritablement inédites".

L'équation (En mathématiques, une équation est une égalité qui lie différentes quantités, généralement...) des champs de la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,...) générale de la relativité d'Einstein (1) n'avait jamais été résolue dans le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) pour calculer le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) gravitationnel d'une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) se déplaçant à près de la vitesse de la lumière (La vitesse de la lumière dans le vide, notée c (pour...). Les recherches de Felber montrent que n'importe quelle masse se déplaçant plus rapidement que 57,7% de la vitesse de la lumière repoussera gravitationnellement d'autres masses se trouvant à l'intérieur d'un étroit "faisceau d'anti-gravité" situé devant elle. Plus la masse s'approchera de la vitesse de la lumière, plus le "faisceau d'anti-gravité" deviendra intense.

Les calculs de Felber montrent comment utiliser la répulsion d'un corps fonçant à travers l'espace pour fournir l'énorme énergie nécessaire pour accélérer rapidement une charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) massive (Le mot massif peut être employé comme :) sans contraintes insupportables. Cette nouvelle solution de l'équation des champs d'Einstein montre que la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) utile serait en "apesanteur" dans le faisceau d'anti-gravité même si elle approchait de la vitesse de la lumière.

L'accélération d'une charge utile de une tonne ( La tonne représente différentes unités de mesure ; Une tonne est un grand et large...) à 90% de la vitesse de la lumière exigerait une énergie d'au moins 30 milliards de tonnes de TNT. Dans le faisceau d'anti-gravité d'une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une...) en mouvement, la charge utile tirerait son énergie de la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un...) anti-gravitationnelle de l'étoile beaucoup plus massive.

Selon le Dr. Felber, "cette solution anti-gravitationnelle de la théorie d'Einstein pourrait modifier notre point de vue sur notre capacité à nous déplacer dans l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) lointain". Plus prosaïquement, la nouvelle solution de Felber pourrait être utilisée pour tester la théorie de la gravitation (La gravitation est le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction...) d'Einstein à moindre coût en "laboratoire" en détectant l'anti-gravité dans le domaine mal exploré des vitesses proches de la vitesse de la lumière.

(1) L'équation des champs d'Einstein relie la géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace...) (la courbure (Intuitivement, courbe s'oppose à droit : la courbure d'un objet géométrique est...) de l'espace) à la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...).

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.512 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique