Accélération du sol surpassant la gravité lors du séisme du Teil

Publié par Adrien le 21/01/2021 à 09:00
Source: CNRS INSU
Le séisme du Teil du 11 novembre 2019 (Ardèche, vallée du Rhône) a généré un niveau de dégâts qui n'avait pas été atteint en France métropolitaine depuis 1967. Des travaux récents ont déjà démontré le caractère exceptionnel de ce séisme, dont la rupture a atteint la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) malgré une magnitude de seulement 5. Le niveau d'accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique,...) du sol qu'un évènement modéré si superficiel peut générer reste inconnu.


Les fragments de roches montrent que l'accélération a dépassé la gravité au-dessus de la faille. La modélisation des déplacements de dalles funéraires indique qu'elle a atteint 50 % de la gravité dans un cimetière à quelques centaines de mètres de là.
© Causse et al.

Grâce aux observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) sismologiques des stations permanentes de Résif et de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) acquises lors d'une mission post-sismique, des scientifiques ont pu proposer un modèle de rupture du séisme et de la croûte terrestre (La croûte terrestre est la partie superficielle et solide du matériau dont est faite la Terre....) locale pour simuler numériquement l'accélération du sol à proximité de la faille.

Les résultats indiquent des niveaux d'accélération extrêmes, dépassant localement la gravité. Ces niveaux inattendus ont pu être confirmés grâce à des observations in-situ d'objets déplacés lors de la secousse sismique. Ces observations précieuses incluent, entre autres, des déplacements de dalles funéraires (glissement de 1 à 10 centimètres), dont la modélisation numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information...) a permis de remonter aux niveaux d'accélération.

D'autre part, des fragments de roches fraîchement brisées ont été retrouvés au-dessus de la zone de faille. Ces roches, vraisemblablement propulsées en l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) lors la secousse, puis cassées à l'impact sur le sol, sont les témoins d'une accélération verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le...) qui a dépassé la gravité. Les futures analyses géologiques et géophysiques locales devraient permettre de mieux contraindre la potentialité de séismes de ce type ailleurs sur le système de failles des Cévennes, notamment à proximité des centrales nucléaires de Cruas et du Tricastin.

Ce travail été financé par le programme TelluS du CNRS/INSU.

En savoir plus:
Exceptional ground motion during the shallow Mw4.9 2019 Le Teil earthquake, France - Communications Earth & Environment.
M. Causse, C. Cornou, E. Maufroy, J.R. Grasso, L. Baillet et E. El Haber.
https://doi.org/10.1038/s43247-020-00089-0
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.094 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique