Croûte terrestre - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Schéma simplifié de la croûte terrestre. 1 : croûte continentale ; 2 : croûte océanique ; 3 : manteau supérieur.
Schéma simplifié de la croûte terrestre. 1 : croûte continentale ; 2 : croûte océanique ; 3 : manteau supérieur.

La croûte terrestre est la partie superficielle et solide du matériau dont est faite la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...). C'est la partie supérieure de la lithosphère (La lithosphère (littéralement, la « sphère de pierre ») est la partie superficielle...) (qui constitue les plaques tectoniques).

La limite entre la croûte terrestre (La croûte terrestre est la partie superficielle et solide du matériau dont est faite la Terre....) et le manteau supérieur est la discontinuité de Mohorovicic, ou Moho.

Composition de la croûte terrestre

La majorité des roches constituant la croûte terrestre sont des oxydes; le chlore (Le chlore est un élément chimique de la famille des halogènes, de symbole Cl, et de...), le soufre (Le soufre est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole S et de...) et le fluor (Le fluor est un élément chimique de symbole F et de numéro atomique 9. Il s'agit du...) sont les seules exceptions importantes et leur quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) totale dans n'importe quelle roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce...) dépasse rarement les 1%. F. W. Clarke a calculé que 47% de la croûte terrestre est faite d'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de...) présent principalement sous forme d'oxydes, dont les principaux sont les oxydes de silicium (Le silicium est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Si...), aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13....), fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le...), calcium (Le calcium est un élément chimique, de symbole Ca et de numéro atomique 20.), magnésium (Le magnésium est un élément chimique, de symbole Mg et de numéro atomique 12.), potassium (Le potassium est un élément chimique, de symbole K (latin : kalium, de...) et sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un...). La silice (La silice est constituée de dioxyde de silicium, un composé chimique qui entre dans la...) est le constituant majeur de la croûte sous forme de pyroxénoïdes, les minéraux les plus communs des roches magmatiques et métamorphiques. Après une synthèse basée sur l'analyse de 1672 types de roches, Clarke a obtenu les pourcentages suivants de composition en masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...):

Oxyde (Un oxyde est un composé de l'oxygène avec un élément moins...) Pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une...)
SiO2 59.71
Al2O3 15.41
CaO 4.90
MgO 4.36
Na2O 3.55
FeO 3.52
K2O 2.80
Fe2O3 2.63
H2O 1.52
TiO2 0.60
P2O5 0.22
total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...) 99.22

Tous les autres constituants sont présents en très faible quantité (total < 1%).[1]

Structure

On distingue la croûte continentale (30% de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) terrestre) de la croûte océanique (70% de la surface terrestre) :

  • La croûte continentale forme essentiellement les continents. Certaines parties peuvent toutefois se trouver immergées sous des mers (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) ou des océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par...), comme par exemple la plate-forme continentale. La croûte continentale est épaisse de 15 à 80 km, avec une moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) de 30 km. Elle a une composition moyenne de roche granitique à dioritique (dite intermédiaire), de densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la...) 2,7 à 2,8. La majeure partie est probablement constituée de gneiss. La base de la croûte présente des placages de Gabbro, issus de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état...) partielle et ancienne du manteau supérieur.
  • La croûte océanique forme essentiellement le fond des océans. Elle est beaucoup plus fine (5 à 7 km en général). Formée de roches basaltiques et de gabbro, elle est aussi plus dense (3g/cm³).
  • On pensait que la croûte terrestre était essentiellement granitique, et on la nommait donc "sial" (silicium-aluminium), par opposition au manteau que l'on nommait "sima" (silicium-magnésium). Maintenant, on sait que la croûte de la terre n'a pas de composition homogène puisque la croûte océanique est originellement différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des...) de la croûte continentale, et ces appellations sont obsolètes.
  • Il faut également savoir que les roches trouvées provenant de la croûte continentale datent de 3700 millions d'années. Parallèlement, celles provenant de la croûte océanique datent de 220 millions d'années.

Mouvements

La tectonique des plaques (La tectonique des plaques (d'abord appelée dérive des continents) est le modèle actuel du...) permet de comprendre que la croûte est créée au niveau des dorsales océaniques. Cette croûte est issue d'une fusion partielle du manteau supérieur sous les rides océaniques.

Les mouvements des plaques lithosphériques sont la cause principale des grandes modifications structurales affectant la croûte terrestre. Les séismes et le volcanisme sont les marqueurs de cette activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) Terre. voir tectonique (La tectonique (du grec « τ?κτων » ou « tekt?n »...) des plaques, point (Graphie) chaud

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.030 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique