L'aventure des interfaces graphiques (partie 5)
Publié par jyb le 22/02/2009 à 01:00
La semaine dernière, nous avons vu que les laboratoires du Xerox PARC (Xerox Palo Alto Research Center) disposaient dès le début de l'année 1973 d'ordinateurs personnels équipés d'un environnement de travail graphique convivial. Bien sûr, les chercheurs que nous suivons à travers cette série d'articles ne s'arrêtent pas en si bon chemin et continuent à créer de nouveaux logiciels et de nouveaux concepts.

Vers la production en série ?

C'est l'un des paradoxes du Xerox (Xerox est une entreprise américaine, basée à Stamford (Connecticut).) PARC (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue du...). L'entreprise semble accorder un budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) des plus conséquents à ses équipes travaillant sur le Xerox Alto, investissement couronné de succès et la mise au point (Graphie) d'un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques...) de travail tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à fait convivial et utilisable pour les non informaticiens. Mais paradoxalement, au milieu des années 70, Xerox rechigne à commercialiser son système. Ces réticences s'expliquent en partie par l'échec subi par la compagnie dans les années 60, à l'époque, Xerox avait mis au point une gamme d'ordinateurs qui ne rencontra pas le succès.

Cependant, le Xerox Alto commence à se faire une réputation auprès des universités et des instituts de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...). Peu à peu, le Xerox PARC va être amené à leur fournir des Xerox Alto. Cette diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de « vaporisation » (diffuseur d'un...) va atteindre en 1979 des proportions inattendues puisqu'il est généralement estimé que 1000 ordinateurs de ce type sont alors en fonction. En tout, sur toute la durée des expérimentations, près de 2000 Xerox Alto auraient été produits.

Le tournant à la charnière des années 70 et 80

Toujours en 1979, les expériences du groupe de recherche commencent à attirer les convoitises. Steeve Jobs, patron d'une jeune société informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le...) du nom d'Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société multinationale dont l'activité principale était de fabriquer et...), qui vient de faire fortune avec son Apple 2, s'intéresse aux recherches menées par Xérox. En échange de stock options, il obtient le droit de visiter le Xerox Park et de se faire présenter certains logiciels dont deux logiciels de dessin et surtout, le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous forme de programmes, des...) Bravo qui va beaucoup l'intéresser. Cette visite aura de grandes conséquences sur le futur de l'informatique.

A la charnière des années 70 et 80, les ordinateurs dotés d'interfaces interactives, un clavier et un écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et d'images en...), se généralisent. Bien que fonctionnant en mode texte (En informatique, le mode texte, par opposition au mode graphique, est un type d'affichage sur écran constitué uniquement de caractères.), les ordinateurs personnels font leur apparition dans les entreprises. En 1981, IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et des services informatiques.) commercialise ce qui sera l'un de ses plus gros succès: le premier PC. C'est cette même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) que Xerox décide enfin de commercialiser un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler...) doté des logiciels développés au sein du PARC: le Xerox STAR.


Il faudra attendre 1981 pour que Xerox se décide à commercialiser un ordinateur bénéficiant des avancées du Xerox Alto.

Le Xerox STAR se présente sous la forme d'une station de travail personnel. S'il est proche du Xerox Alto, son écran redevient horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la droite » ou vice versa.) et présente un format des plus inhabituels: le 4/5 au lieu du classique 4/3. Convivial et très efficace, cette machine va rencontrer un certain succès commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.), mais il reste cher. Xerox n'arrivera pas à présenter des articles aptes à concurrencer les produits de IBM et Apple et abandonnera dans les années 80 l'idée de produire des ordinateurs...


Le Xerox Star reprend l'interface du Xerox Alto, tout en bénéficiant des recherches effectuées au Xerox PARC depuis 1973 !

Et après ?

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les chercheurs du Xerox PARC ont été particulièrement inventifs. Peut être trop en avance sur leur temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), leurs logiciels ne pourront pas être diffusés aussi largement qu'espéré du fait du prix du matériel nécessaire à leur fonctionnement et de la politique de Xerox. Cependant, certains d'entre eux travailleront pour d'autres entreprises dont Apple et Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards de dollars en 2006 et...). De cela, nous en parlerons la semaine prochaine.
Page générée en 0.290 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique