Ce béton innovant fait fondre naturellement glace et neige: comment ?

Publié par Adrien le 08/04/2024 à 08:00
Source: Journal of Materials in Civil Engineering
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Des chercheurs de l'Université Drexel, aux Etats-Unis, ont développé un béton capable de se réchauffer seul, permettant de déneiger le sol sans entretien.


Caché près d'un parking sur le campus, ce béton a prouvé pendant plus de trois ans sa capacité à repousser neige, grésil et pluie verglaçante sans intervention humaine.

Ce béton fait partie d'une initiative visant à créer des infrastructures plus résilientes et respectueuses de l'environnement, notamment dans les régions nordiques des États-Unis où le déneigement et les réparations routières hivernales coûtent plusieurs milliards de dollars. En incorporant des matériaux spéciaux, ce béton maintient sa surface au-dessus de zéro, réduisant ainsi les besoins de déneigement et de salage, et par conséquent, l'usure de la surface.

Le secret de ce béton tient dans l'utilisation de la paraffine liquide à basse température, un matériau à changement de phase qui libère de la chaleur lorsqu'il passe de l'état liquide à solide en cas de baisse des températures.


Les chercheurs de l'Université Drexel ont testé des dalles de béton contenant du matériau à changement de phase capable de se réchauffer pour faire fondre neige et glace.
De gauche à droite: dalle de référence, dalle contenant de l'agrégat léger traité avec du matériau à changement de phase; dalle contenant du matériau à changement de phase microencapsulé.
Crédit: Drexel University

Les recherches ont comparé deux méthodes d'incorporation de la paraffine: en traitant un agrégat léger poreux, ou en mélangeant directement des micro-capsules de paraffine dans le béton. Les résultats ont montré une efficacité dans le maintien d'une température de surface comprise entre 5.5 et 12.8°C, capable de faire fondre plusieurs centimètres de neige.

Bien que le béton à agrégat léger ait montré une capacité à maintenir sa température plus longtemps, les deux approches nécessitent des améliorations pour optimiser la fonte de la neige et le dégel. Les chercheurs continuent d'étudier l'efficacité à long terme de ces matériaux et cherchent à améliorer le système pour une plus grande durabilité face au gel et au dégel.
Page générée en 0.220 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise