Le cerveau rêveur se coupe du monde extérieur

Publié par Isabelle le 18/05/2020 à 13:00
Source: CNRS
Des scientifiques du CNRS et de l'ENS-PSL viennent de montrer que le cerveau supprime des informations du monde extérieur, comme les bruits d'une conversation, pendant la phase de sommeil paradoxal liée aux rêves. Cette aptitude pourrait être l'un des mécanismes protecteurs des rêves. Cette étude, réalisée en collaboration avec le Centre du sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus...) et de la vigilance (Son attention prend un aspect d'intensité pour solliciter l'ensemble de ses capacités de perception et les concentrer sur le déroulement de la tâche.) de l'Hôtel-Dieu (Situés en général à l'ombre de la cathédrale et dépendant de l'autorité de l'évêque, les premiers hôtels-Dieu font leur apparition en France au VIIe siècle. Il semble...) à l'AP-HP - Université de Paris (L’Université de Paris était l’une des plus importantes et des plus anciennes universités médiévales. Apparue au XIIe siècle, elle...), est publiée dans Current Biology le 14 mai 2020.


© Laure Koroma

Pendant que nous rêvons, nous inventons des mondes qui n'ont rien à voir avec le calme de notre chambre à coucher. Il est même plutôt rare que des éléments de notre environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre une...) immédiat soient intégrés à nos rêves. Pour mieux comprendre comment le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps,...) se protège des influences extérieures, des chercheurs et chercheuses du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) et de l'ENS-PSL ont invité 18 participants à faire une grasse matinée au Centre du sommeil et de la vigilance de l'Hôtel-Dieu. En effet, le sommeil du matin est riche en rêves. Les rêves se produisent majoritairement au cours du sommeil dit paradoxal, car le cerveau est en quelque sorte réveillé pendant cette phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de sommeil et montre une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) cérébrale similaire à l'éveil. Le corps est, lui, entièrement paralysé. Entièrement ? Non: pendant certaines phases du sommeil paradoxal (Le sommeil paradoxal fait suite au sommeil lent ("sommeil à ondes lentes" désignant les stades 3 et 4), et constitue le cinquième et dernier stade d'un cycle du sommeil lequel comprend de 4 à 5 cycles...), les yeux continuent à bouger. Des travaux ont montré que ces mouvements oculaires étaient liés à l'occurrence de rêves.

Pour étudier comment le cerveau rêveur interagit avec les sons extérieurs, les scientifiques ont fait écouter aux dormeurs volontaires des histoires (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien Ἱστορίαι / Historíai) sont la seule œuvre connue de l'historien grec Hérodote. Le...) en français mélangées avec une langue dénuée de sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant...). En combinant l'électroencéphalogramme à une technique de machine learning, ils ont confirmé que le cerveau, même endormi, continue à enregistrer ce qui se passe autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) de lui. Ils ont aussi démontré que, au cours du sommeil léger, le cerveau privilégie comme lors de l'éveil la parole (La parole, c'est du langage incarné. Autrement dit c'est l'acte d'un sujet. Si le langage renvoie à la notion de code, la parole renvoie à celle de corps. La parole est singulière et opère un acte de langage qui s'adresse à un...) qui a du sens. Mais celle-ci est au contraire activement filtrée dans les phases de mouvements des yeux lors du sommeil paradoxal. Ainsi, notre cerveau dormant (Dormant) peut sélectionner les informations du monde (Le mot monde peut désigner :) extérieur et les amplifier ou les supprimer de manière flexible selon qu'il est plongé ou non dans un rêve !

L'équipe suppose que ce mécanisme permet au cerveau de protéger la phase de rêve, nécessaire à l'équilibre émotionnel et à la consolidation des apprentissages de la journée. S'ils sont prépondérants pendant les périodes de mouvements oculaires, les rêves peuvent aussi survenir durant d'autres phases du sommeil. Sont-ils alors accompagnés de la même suppression des sensations du monde extérieur ?

Bibliographie:
Sleepers selectively suppress informative inputs during rapid eye movements, Matthieu Koroma, Célia Lacaux, Thomas Andrillon, Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) Legendre, Damien Léger et Sid Kouider,Current Biology, 14 mai 2020. DOI: 10.1016/j.cub.2020.04.047

Contacts:
- Sid Kouider - Chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les...) CNRS - sid.kouider at ens.fr
- Matthieu Koroma - Doctorant (Un doctorant est un chercheur débutant s'engageant, sous la supervision d'un directeur de thèse, dans un projet de recherche sur une durée variable selon les pays et les statuts, comprenant la rédaction et la...) ENS-PSL - matthieu.koroma at ens.fr
- Véronique Etienne - Attachée de presse CNRS - veronique.etienne at cnrs.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.079 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique