Vigilance - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
  • En psychologie, la vigilance est une forme de l'attention d'un individu en train d'accomplir une tâche particulière.

Son attention prend un aspect d'intensité pour solliciter l'ensemble de ses capacités de perception et les concentrer sur le déroulement de la tâche.

La vigilance (Son attention prend un aspect d'intensité pour solliciter l'ensemble de ses capacités de...) qui se déploie spontanément est un bon indice de motivation (La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son...) dans beaucoup de situations.

  • En neurologie ; on s'intéresse plus particulièrement aux aspects déficitaires de la vigilance. Le niveau de vigilance peut être évalué par diverses échelles et sert à classifier les altérations de l'état de conscience. La plus connue des échelles d'évaluation de la vigilance est l'échelle de Glasgow, utilisée notamment en neuro-traumatologie pour déterminer la profondeur d'un coma (Le terme « coma » signifie « sommeil profond » en grec...).
  • En philosophie ; Certains courants spirituels et philosophiques appellent vigilance l'état d'attention non dirigée (voir méditation). A l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de...) de l'acception du domaine de la psychologie, cette attention n'est pas concentrée sur une tâche ou un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...), mais "ouverte" sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) du champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) perceptif, aussi bien externe qu'interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la...) (environnement visuel, auditif, respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet...), douleurs, démangeaisons, etc...). Le sujet est ainsi réceptif à la totalité de son environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...).
  • En médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) et dans le domaine de la gestion des risques, notamment pour limiter le risque nosocomial, on parle de vigilance sanitaires avec un système de veille incluant : biovigilance, hémovigilance, infectiovigilance, matériovigilance, réactovigilance et pharmacovigilance (En France, « La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d'effet...), en s'appuyant sur l'analyse des restours d'expérience, la modélisation et des protocoles de gestion du risque ou méthodes tels que AMDEC, HACCP, HAZOP, « IF WHAT ». Des logiciels sont développés pour aider les acteurs concernés.
Page générée en 0.030 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique