Le changement climatique peut-il augmenter le risque de gelées tardives ?
Publié par Adrien le 24/05/2018 à 00:00
Source: CNRS-INSU
Des chercheurs de plusieurs laboratoires ont réalisé des simulations afin d'étudier l'évolution future du risque de gelées tardives, gelées qui se produisent après la formation des bourgeons de la vigne. Le climat plus chaud à venir devrait connaître moins de jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) de gelées, pourtant les chercheurs ont trouvé une augmentation du risque de gelées tardives dans certaines régions continentales françaises telles que la Champagne (Paquebot de la Compagnie générale transatlantique, 1886 - 1915), la Bourgogne (La Bourgogne est un paquebot de la Compagnie générale transatlantique, mis en service en 1886.) et l'Alsace. Ce paradoxe (Un paradoxe est une proposition qui contient ou semble contenir une contradiction logique, ou un raisonnement qui, bien que sans faille apparente,...) s'explique par une avancée importante dans l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de la date de bourgeonnement (Le bourgeonnement désigne :), liée à des température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux...) plus chaudes. Les régions côtières, comme le Bordelais et le secteur méditerranéen, seraient plus épargnées du fait de la rareté extrême des jours de gel dans le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météorologie qui désigne...) futur de ces régions.

Fin avril 2017, une forte gelée affecte toute la France. Elle abîme fortement les bourgeons qui se sont déjà formés, mettant en péril la production agricole, en particulier dans le secteur viticole. Cet événement fait écho à un épisode similaire de gel tardif en 2016 qui avait touché de nombreuses régions françaises et provoqué des pertes importantes en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière...) de production de vin. Ces épisodes de gel ayant lieu après la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) dite de débourrement, lorsque le bourgeon (Bourgeon peut faire référence à :) se forme, sont appelés gelées tardives et peuvent détruire les bourgeons et les jeunes pousses, et ainsi sérieusement compromettre la croissance du fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de l'ovaire forme le...) et la récolte (La Récolte (Countrycide) est le sixième épisode de la série anglaise de science fiction Torchwood.) à venir.

Les gelées tardives restent normalement des événements exceptionnels, liés surtout à la météorologie (La météorologie a pour objet l'étude des phénomènes atmosphériques tels que les nuages, les précipitations ou le vent dans le but de comprendre comment ils se forment et évoluent en fonction des...). Cependant, dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le...) de changement climatique, on peut se demander si la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot...) de tels événements pourrait être modifiée.


Probabilité de gel tardif (en %) pour le Chardonnay selon le modèle phénologique GDD pour (a) les conditions climatiques actuelles (1980-2009) et (b) les futures conditions climatiques(2071-2100) projeté par les simulations RCP8.5.
Pour répondre à cette question, un groupe de chercheurs de l'université de Bordeaux (Cette page est consacrée au PRES Université de Bordeaux. Pour les pages sur les universités, voir Université Bordeaux I, Université Bordeaux II,...), du CERFACS de Toulouse et de l'INRA d'Avignon a couplé un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) de modèles climatiques qui simulent le climat futur avec une série de modèles phénologiques simulant la date de débourrement de la vigne (Les vignes sont des lianes de la famille des Vitaceae. Ce sont des plantes du genre Vitis largement cultivées pour leur fruit en grappes, le raisin, dont on tire un jus, le moût, qui...). Les résultats publiés dans la revue Agricultural and Forest Meteorology indiquent une augmentation du risque de gelées tardives dans certaines régions françaises.

Ce résultat peut apparaître paradoxal. En effet, les modèles climatiques simulent moins de jours de gelées dans un climat à venir plus chaud, avec les dernières gelées qui arrivent plus tôt dans l'année, ce qui devrait limiter le risque de gelées tardives. Cependant, les modèles phénologiques montrent que, dans un climat plus chaud, les dates de débourrement dans certaines régions sont beaucoup plus précoces que la date de dernière gelée, exposant (Exposant peut signifier:) ainsi la vigne à plus de dégâts dus au gel.

Les situations les plus critiques peuvent se produire dans les régions continentales telles que la Champagne, la Bourgogne et l'Alsace, où la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de détail, La Culture peut être...) des cépages précoces, comme le Chardonnay et le Pinot noir, combinée à l'évolution des conditions climatiques locales peut augmenter considérablement le risque de dommage dû aux gelées tardives, qui peut aller jusqu'à doubler à la fin du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la...). Le résultat est différent pour les régions côtières, comme le Bordelais et le secteur méditerranéen, où les jours de gel deviendront si rares qu'ils minimiseront le risque de dommages causés par le gel, et ceci malgré un débourrement très précoce de la vigne.

Bien qu'il existe encore des incertitudes fortes, liées notamment à la précision régionale des scénarios climatiques et aux différences quantitatives entre les modèles phénologiques utilisés, cette étude est particulièrement importante pour la planification (La planification est la programmation d'actions et d'opérations à mener) à long terme des stratégies d'adaptation au changement climatique dans le secteur viticole, et plus généralement pour la production agricole.
Page générée en 0.341 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique