Comment le cancer se propage-t-il ?
Publié par Adrien le 11/12/2018 à 08:00
Source: Université McGill
Comment le cancer se propage-t-il ? Alors qu'ils étudiaient les cellules tumorales du cerveau humain, une équipe de scientifiques de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) a trouvé quelques réponses à cette question d'importance cruciale, qui depuis longtemps anime la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.). Les chercheurs se sont penchés sur le gène (Un gène est une séquence d'acide désoxyribonucléique (ADN) qui spécifie la synthèse d'une chaîne de polypeptide ou d'un...) EGFRvIII, présent chez les patients souffrant d'un glioblastome, une forme très agressive de cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle...) du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le...) qui se propage rapidement et qui est difficile à traiter.

Dans cette étude, les chercheurs de l'IR-CUSM ont exploré la façon dont les gènes causant le cancer - appelés oncogènes, comme le gène EGFRvIII - modifient le contenu des messages que s'échangent les cellules. Leurs résultats ont été publiés dans le journal Molecular & Cellular Proteomics.

"Les cellules cancéreuses nous attaquent en "bande", toutefois, pour travailler efficacement ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être...), elles doivent communiquer les unes avec les autres", explique l'auteur principal de l'étude, Janusz Rak, scientifique senior au sein du Programme en santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) de l'enfant et en développement humain (SEDH) de l'IR-CUSM et professeur au Département de pédiatrie (La pédiatrie est une branche spécialisée de la médecine qui étudie le développement psycho-moteur et physiologique normal de l'enfant, ainsi que toute la pathologie qui...), Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division...) de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain...) expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes dominants tant sur le plan formel, esthétique, que sur le plan...) à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux...) McGill. "Pour ce faire, elles doivent entre autres communiquer par l'intermédiaire de cellules minuscules dont la structure ressemble à des bulles, appelées vésicules extracellulaires (VE) ou exosomes. Ces VE sont gorgées de protéines qui agissent comme des messages transportés entre les cellules".

Un gène qui fait en sorte que les cellules "parlent une langue différente "

Le professeur Rak et son équipe ont découvert que l'oncogène EGFRvIII, qui déclenche le développement du cancer, fait également en sorte que les cellules "parlent une langue différente".

"Les protéines présentes dans les VE peuvent modifier le comportement des cellules; par exemple, elles peuvent faire en sorte que des cellules envahissent des tissus ou forment des métastases. Comme les VE envoient ces protéines entre les cellules, certaines cellules l'interprètent comme un signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés depuis la nuit...) afin d'être agressives; c'est un aspect important de ce qu'est le cancer", explique le professeur Rak, qui étudie depuis plus de 20 ans le mécanisme de propagation du cancer, et qui avait reçu le prix de la Découverte de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) du magazine Québec Science, en 2008.

"Ce qui est étonnant est qu'un seul gène responsable du cancer, le gène EGFRvII, peut transformer des centaines de protéines présentes dans les VE, modifiant ainsi complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à...) les messages que les cellules se transmettent les unes aux autres", ajoute le professeur Rak.

Empêcher la communication entre les cellules pour lutter contre le cancer

Cette découverte s'avère très prometteuse pour les scientifiques qui cherchent des moyens de freiner la propagation du cancer ou de diagnostiquer cette maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) à un stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) plus précoce, en empêchant les VE de transmettre des messages entre les cellules cancéreuses.

"Nos travaux suggèrent également que différents oncogènes peuvent agir différemment sur la communication intercellulaire ainsi que sur le type et sur le contenu des VE que les cellules cancéreuses émettent ou reçoivent; nous devons comprendre le fonctionnement de ces oncogènes afin de mettre au point (Graphie) de nouveaux traitements", explique Dongsic Choi, Ph. D., auteur principal de l'étude et boursier postdoctoral associé de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) au laboratoire du professeur Rak, qui a mené l'étude en ayant recours à un technique de microscopie (La microscopie est l'observation d'un échantillon (placé dans une préparation microscopique plane de faible épaisseur) à travers le microscope. La microscopie permet de rendre visible des...) de très haute résolution, grâce à la Fondation de l'Hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être...) de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la finance et des affaires...) pour enfants (HME).

Les VE, dont la présence peut être détectée dans des échantillons de sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un...), sont déjà utilisées pour diagnostiquer des cancers. Les protéines associées aux VE, découvertes par l'équipe du professeur Rak, pourraient à l'avenir être utilisées dans la mise au point de tests et de traitements personnalisés destinés aux patients pédiatriques et adultes ayant un glioblastome.

Le glioblastome, aussi appelé glioblastome multiforme (GBM), peut se manifester à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) âge, mais affecte principalement les adultes entre 45 et 70 ans. Le GBM est l'une des formes de cancer affichant le taux de survie le plus faible. Au Canada, chaque année, près de 1 000 personnes reçoivent un diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation,...) de glioblastome; seulement quelque quatre pour cent de ces patients vont survivre pendant cinq ans ou plus à cette maladie. On ignore encore les causes exactes du glioblastome.
Page générée en 0.897 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique