COVID-19: quand comprendre le message égale contrôler la peur
Publié par Adrien le 26/03/2020 à 09:00
Source: Université de Sherbrooke
Mépris, blâme, désinformation: guidées par la peur, les réactions des gens à la pandémie de COVID-19 empirent parfois une situation déjà complexe. Pourquoi réagir ainsi ? La réponse se cache, en partie, dans le traitement médiatique de la crise actuelle. C'est, du moins, le pari que fait une équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) multidisciplinaire de la FMSS et de la FLSH, menée par la professeure Mélissa Généreux et composée de la professeure Marie-Ève Carignan, des professeurs Marc D. David, Gabriel Blouin-Genest, Mathieu Roy et du chargé de cours Olivier Champagne-Poirier. Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) a d'ailleurs obtenu une subvention (Une subvention est une aide financière, c’est-à-dire une somme d’argent, qui est allouée par une institution publique ou privée à une personne ou une organisation privée ou...) de 500 000 $ des Instituts de recherche en santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) du Canada (IRSC).


Photo: UdeS - Michel Caron

Cette crise de la santé publique (La santé publique peut être définie de diverses manières. On peut en effet la présenter comme « l'étude, d'une part, des déterminants...) internationale présente des caractéristiques propres à susciter la peur: difficile de concevoir l'"ennemi", quand il est omniprésent et invisible, comme le coronavirus ! La peur a son utilité, si elle motive le public à prendre les mesures nécessaires pour réduire la contagion (La contagion est le fait de transmettre une maladie de façon directe ou indirecte.). Mais, poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) à l'extrême, elle devient vite nuisible.

La couverture médiatique joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert...) très certainement un rôle dans la mince frontière (Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux États souverains. Le rôle que joue une frontière peut fortement varier suivant les régions...) entre peur constructive et peur panique. Et ce sentiment en cache sûrement beaucoup d'autres, chacun ayant un effet sur la santé psychologique et sociale des populations.

"Notre projet de recherche vise à mieux comprendre les impacts psychosociaux sur les populations selon la façon dont l'information est fournie par les autorités et les médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un...), et surtout, la façon dont elle est reçue, comprise et utilisée par le public." explique Mélissa Généreux, professeure au Département des sciences de la santé communautaire de la Faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son...) et des sciences de la santé


La professeure Mélissa GénéreuxPhoto: UdeS - Michel Caron

La professeure Généreux explique que, quand les médias - officiels ou sociaux - relaient une information peu basée sur la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large....), les risques pour que la peur s'amplifie jusqu'à échapper à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) augmentent, de même que ceux associés à des impacts psychosociaux majeurs et malheureusement durables. "Une information rigoureuse et adaptée au public est la meilleure façon d'obtenir des réponses mesurées, en adéquation avec les précautions à instaurer. Mais le public varie énormément selon les contextes culturels", précise celle qui agit aussi comme médecin-conseil à la Direction de santé publique du CIUSSS de l'Estrie.

"Pour développer une méthode d'information ayant les effets escomptés et mitiger les impacts négatifs de la crise sur la santé psychologique du public, comparer les couvertures médiatiques à travers le monde (Le mot monde peut désigner :) et les réactions des populations est une piste riche en potentiel" ajoute Mélissa Généreux.

Afin de maximiser ses chances de trouver une réponse tout aussi riche, la professeure Généreux a regroupé une équipe multidisciplinaire.
Page générée en 0.008 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique