Covid-19: Une vieille molécule efficace contre tous les variants du SRAS-CoV-2 ?

Publié par Adrien le 12/02/2022 à 09:00
Source: Université de Montréal
VE607. Un nom de code ? Plutôt celui d'une idée qui germe au printemps 2020 dans l'esprit de Christian Baron, chercheur en recherche fondamentale à l'Université de Montréal et professeur au Département de biochimie et médecine moléculaire. Derrière cet acronyme se cache une molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui...) découverte en 2004 pour lutter contre le SRAS, proche cousin du SRAS-CoV-2. Compte tenu de la fin rapide des contaminations au SRAS, son développement a été abandonné prématurément.


Crédit: Getty

Christian Baron y voit une occasion. Pourquoi ne pas évaluer la capacité d'inhibition de cette molécule sur le virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise...) responsable de l'actuelle pandémie (Une pandémie (du grec ancien πᾶν / pãn (tous) et...) ?

Une collaboration de haute volée


Andrés Finzi et Christian Baron Crédit: CRCHUM et UdeM
Il fait appel à l'expertise de son collègue Andrés Finzi, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) au Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) du CHUM, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en entrée rétrovirale et professeur à l'UdeM au Département de microbiologie (La microbiologie est une sous-discipline de la biologie basée sur l'étude des...), infectiologie et immunologie (L'immunologie est la branche de la biologie qui s'occupe de l'étude du système...).

"J'avoue que je n'y croyais pas trop au départ. Nous avions déjà essayé de recycler des molécules existantes et les résultats s'étaient révélés mitigés. Mais là, cela fonctionne très bien avec Alpha, Bêta, Gamma, Delta et Omicron ! Tous les variants ont été inhibés", dit Andrés Finzi.

Dans une nouvelle étude non révisée par les pairs et mise en ligne sur le serveur de prépublication bioRxiv, les chercheurs, coauteurs principaux de ces travaux de recherche, ont démontré que la molécule VE607 s'attache au spicule du virus (protéine S), sa "clé d'entrée", le fige dans une conformation (En chimie, la conformation d'une molécule est l'arrangement spatial des atomes qui la composent....) particulière et l'empêche ainsi de débarrer la porte des cellules saines et de les infecter.

Des mécanismes encore à éclaircir

Les scientifiques ont aussi constaté que la molécule VE607 stabilise le domaine de liaison au récepteur dans sa conformation "haute", ce qui pourrait expliquer l'inhibition des différents variants étudiés.

Le domaine de liaison aux récepteurs est un élément clé du virus qui lui permet de s'arrimer aux récepteurs de l'organisme pour pénétrer dans les cellules.

"Mettre en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) l'efficacité de ce nouvel inhibiteur de coronavirus ouvre la voie à la mise au point (Graphie) de nouveaux médicaments pour la prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter...) ou le traitement des infections liées à la COVID-19. Il faudrait compter au minimum un an pour pouvoir optimiser la capacité d'inhibition de la molécule et faire des tests sur l'humain", indique Christian Baron.

Ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) de recherche n'aurait pu aboutir sans la collaboration étroite entre son équipe et celles d'Andrés Finzi et de leurs collègues aux États-Unis.

La Faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) de l'UdeM les a aussi soutenus financièrement grâce à une subvention (Une subvention est une aide financière, c’est-à-dire une somme d’argent, qui est...) du fonds Combattre la COVID-19: de la prévention au contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...).

Ekat Kritikou, vice-doyenne à la recherche et au développement de la faculté, tient d'ailleurs à réitérer l'importance de la philanthropie et des donateurs et donatrices de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) qui ont financé ce concours facultaire.

"Ce type de financement est d'une valeur inestimable, car il est souvent utilisé comme levier pour faire progresser les découvertes scientifiques. Nous avons ici un bel (Nommé en l’honneur de l'inventeur Alexandre Graham Bell, le bel est unité de...) exemple d'une percée qui pourra contribuer à concevoir de nouvelles approches thérapeutiques pour combattre la COVID-19", conclut-elle.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.162 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique