Découverte d'un important déséquilibre énergétique sur Saturne

Publié par Adrien le 07/07/2024 à 06:00
Source: Nature Communications
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Des chercheurs de l'Université de Houston ont découvert un déséquilibre énergétique massif sur Saturne, bouleversant ainsi nos connaissances en sciences planétaires. Cette trouvaille remet en question les modèles climatiques existants des géantes gazeuses du Système solaire, offrant une perspective nouvelle sur leur formation et évolution.


Déséquilibre énergétique de Saturne.
Crédit: NASA/JPL

Observé pour la première fois à une échelle saisonnière, ce déséquilibre énergétique global sur une géante gazeuse intrigue les chercheurs. Selon Liming Li, professeur de physique, cette découverte modifie notre compréhension de la formation des planètes et des sciences atmosphériques. Utilisant les données de la mission Cassini, Xinyue Wang, doctorante, a révélé cette variation saisonnière significative de l'énergie sur Saturne.

Les géantes gazeuses, contrairement à la Terre, reçoivent non seulement de l'énergie solaire, mais aussi une chaleur interne profonde, influençant leur structure thermique et leur climat. Le déséquilibre énergétique de Saturne résulte de son orbite excentrique, variant de 20% entre l'aphélie et le périhélie, entraînant d'importantes variations saisonnières.

La Terre, avec son orbite quasi circulaire, ne connaît pas un tel déséquilibre. Xun Jiang, professeur en sciences atmosphériques, explique que le bilan énergétique terrestre est principalement déterminé par l'énergie solaire absorbée et la chaleur émise, contrairement à Saturne où la chaleur interne joue un rôle clé.

Les données de Cassini suggèrent que ce déséquilibre énergétique contribue au développement des tempêtes géantes sur Saturne, un phénomène météorologique dominant sur la planète. Cette découverte pourrait aussi offrir des pistes pour comprendre le climat terrestre.

La mission Cassini, une collaboration entre la NASA, l'Agence spatiale européenne et l'Agence spatiale italienne, a permis d'explorer Saturne pendant près de 20 ans. Le professeur Li, en tant que scientifique participant, a surveillé trois instruments à bord observant le bilan énergétique de Saturne.

Les chercheurs de l'UH, avec des scientifiques de diverses institutions, ont mené cette étude sous la direction des professeurs Li et Jiang. Leur découverte incite à réévaluer les modèles actuels des atmosphères et climats des géantes gazeuses, en soulignant l'importance de ce déséquilibre saisonnier.

Enfin, l'équipe de Li se prépare à explorer d'autres géantes gazeuses, notamment Uranus, où une mission phare est prévue pour la prochaine décennie. Ils prédisent un déséquilibre énergétique encore plus marqué sur Uranus, dû à son excentricité orbitale et son obliquité élevée.
Page générée en 0.112 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise