Deux pluies de micrométéorites fossilisées dans une carotte de glace
Publié par Michel le 22/09/2007 à 00:00
Source: CNRS / INSU
Illustrations: © Université de Berne, B. Stauffer & © ENEA Rome, B. Narcisi
Des chercheurs ont découvert deux couches de micrométéorites, espacées de "seulement" 50 000 ans, dans la glace du forage européen EPICA formée en Antarctique il y a plus de 400 000 ans. Outre la rareté de tels événements et leur intérêt pour la corrélation des forages, leur survenue à un tournant de la rythmicité du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...) terrestre pourrait relancer le débat (Un débat est une discussion (constructive) sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis,...) sur le rôle des poussières météoritiques orbitant autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco, Megatriorchis,...) du soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et composée...) dans les grands cycles climatiques de l'ère Quaternaire.

Les deux couches de poussières visibles à l'oeil nu dans la carotte (La carotte (Daucus carota) est une plante bisannuelle de la famille des apiacées (anciennement ombellifères), largement cultivée pour sa racine pivotante charnue, comestible, de couleur généralement...) de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) EPICA forée au Dôme () Concordia (Antarctique) ont fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction...) d'études approfondies par les chercheurs du LGGE, de l'ENEA et du CSNSM (1).


Image montrant l'une des deux couches de micrométéorites visibles
à l'oeil nu dans la carotte d'EPICA / Dôme C.
La carotte de glace possède un diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce...) d'environ 10 cm

D'aspect semblable à des couches volcaniques, ces couches contiennent en réalité de nombreuses petites sphères de quelques millièmes de millimètres de diamètre, formées de silicates contenant plus de 30% de magnésium. Or de telles proportions de magnésium dans des silicates signent une origine extraterrestre.

En outre, la concentration des particules extraterrestres dans ces deux couches est 10 000 à 100 000 fois supérieure à la concentration moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide,...) extraterrestre tombant à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) de l'Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est entouré...) chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Une grande première ! Jamais une telle concentration de matière extraterrestre n'avait été découverte dans une carotte de glace ; en effet, les quelques petites sphères observées jusqu'ici au microscope, après filtrage de plusieurs tonnes d'échantillons de neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons. Puisque les flocons sont...) ou de glace, étaient toujours très dispersées.


Sphères micrométéoritiques extraites de l'une des deux couches

L'enregistrement de deux tels événements d'origine extraterrestre dans un laps de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) aussi court (50 000 ans) est très singulier. S'il s'agit les deux fois d'une pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état liquide tombant de nuages vers le sol. Il s'agit d'un hydrométéore météorologique qui fait partie...) de micrométéorites issues de l'explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus cette...) de bolides extraterrestres, leur empreinte devrait être visible dans d'autres carottes de glace en Antarctique. Ce serait alors une aubaine pour les chercheurs qui pourraient s'en servir comme marqueur stratigraphique.

D'après la chronologie du forage EPICA, ces deux événements eurent lieu il y a 434 000 et 481 000 ans, c'est-à-dire, curieusement, au cours de la période glaciaire qui a précédé la période interglaciaire n°11, laquelle a été particulièrement longue. Cette période correspond à la transition climatique dénommée "Mid Brunhes", qui marque un changement à la fois dans le rythme des cycles glaciaires-interglaciaires, qui deviennent plus longs, et dans la durée et l'ampleur des périodes interglaciaires, qui deviennent plus longues et plus chaudes. N'est-ce qu'une coïncidence ou bien y a-t-il une relation de cause à effet, laquelle relancerait l'hypothèse d'une influence des disques météoritiques orbitant autour du soleil sur les grands cycles climatiques terrestres ? La question est ouverte.

Note:
(1) LGGE: Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec...) (CNRS - Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) Joseph Fourier Grenoble I)
ENEA: Ente per le nuove tecnologie, l'energia e l'ambiente (Rome)
CSNSM: Centre de spectrométrie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) et de spectrométrie de masse (La spectrométrie de masse est une technique d'analyse chimique permettant de détecter et d'identifier des molécules d’intérêt par mesure de leur masse monoisotopique. De plus, la spectrométrie de...) (CNRS - Université de Paris (L’Université de Paris était l’une des plus importantes et des plus anciennes universités médiévales. Apparue au...) Sud)


Page générée en 0.498 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique