De l'eau sur Mercure
Publié par Michel le 09/04/2009 à 00:00
Source: flashespace.com
Illustration: NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Carnegie Institution of Washington
S'il y a bien un élément que l'on ne s'attend pas à découvrir sur Mercure, la planète la plus proche du Soleil, c'est l'eau. Pourtant, c'est ce que vient de découvrir la sonde Messenger de la NASA !


12 clichés de Mercure réalisées en 2008 par la sonde Messenger (Le programme MESSENGER (en anglais : Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) est une mission d'étude des caractéristiques physicochimiques de la planète Mercure. Son but est d'étudier en...)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cet élément a été découvert lors des 2 premiers survols de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...), sur les trois nécessaires, pour que la sonde se satellise autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5...) de Mercure. Ces survols ne sont pas seulement utilisés pour corriger sa trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.). Ils sont également mis à profit pour acquérir une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la...) d'information considérable qui sera ensuite utilisée pour planifier l'étude de Mercure qui débutera en mars 2011.

Evidemment, Messenger n'a pas découvert des réservoirs d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) à l'état liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.). Ce qu'elle a vu, c'est des traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission européenne dans...) d'eau dans l'enveloppe gazeuse qui entoure Mercure. En raison de sa finesse, on ne parle pas d'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) mais d'exosphère (L'exosphère est la dernière couche d'atmosphère terrestre qui se situe au-dessus de la thermosphère. Cette couche se définit comme la région de l'atmosphère où les collisions entre...). Elle est si ténue que molécules et atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se combiner chimiquement avec une autre. Il est généralement constitué d'un...) qui la composent n'entrent pas en collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) entre eux mais ricochent le plus souvent à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...).

Pour expliquer la présence de la molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière possédant les...) d'eau (H2O) dans l'exosphère, à côté de l'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.), de l'hélium (L'hélium est un gaz noble ou gaz rare, pratiquement inerte. De numéro atomique 2, il ouvre la série des gaz nobles dans le tableau périodique des éléments. Son point d'ébullition est...), du sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un métal mou et argenté, qui appartient aux...), du potassium (Le potassium est un élément chimique, de symbole K (latin : kalium, de l’arabe : القَلْيَه...) et du calcium, autres éléments connus, les scientifiques pensent que les particules d'hydrogène contenu dans le vent solaire (Le vent solaire est un flux de plasma constitué essentiellement d'ions et d'électrons qui sont éjectés de la haute atmosphère du Soleil. Pour les étoiles autres...) qui balaie en permanence la surface mercurienne, se combineraient avec l'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole O et de numéro atomique 8.) contenu dans la croûte de la planète.

La question de la vie

La présence d'eau sur une planète, où qu'elle se trouve dans le Système Solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de...), pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) les scientifiques à s'interroger sur l'existence d'une forme de vie. Dans ce cas précis, il va de soi que rien ne peut émerger de ces molécules d'eau.

Mais, des niches biologiques sont possibles sur Mercure ! Cela peut surprendre, mais certains chercheurs semblent convaincus que des dépôts de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) d'eau existent au fond des cratères des pôles.

Ceci peut surprendre étant donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) la proximité au Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et...), la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux...) à la surface pouvant atteindre les 450°C le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...) mais descendre à -200°C la nuit. Cependant Mercure présente un axe de rotation quasi perpendiculaire (En géométrie plane, on dit que deux droites sont perpendiculaires quand elles se coupent en formant un angle droit. Le terme de perpendiculaire vient du latin per-pendiculum...) au plan de son orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) ce qui fait que la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm...) du Soleil n'est que rasante aux pôles. On peut donc imaginer que le fond de cratères dans ces régions jamais éclairés pourrait avoir piégé de la glace provenant de comètes, de météorites ou du dégazage du sol.

Reste que si vie il y a elle ne peut être que primitive. Bien que l'étude des extrêmophiles terrestres montre toute l'ingéniosité du monde (Le mot monde peut désigner :) organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés organiques.) à se développer et perdurer dans des endroits extrêmes, il est peu probable que des molécules organiques existent sur Mercure.
Page générée en 0.228 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique