Un éclairage nouveau sur l'évolution de la Voie Lactée

Publié par Isabelle le 25/02/2013 à 12:00
Les mouvements stellaires dans le halo extérieur apportent un éclairage nouveau sur l'évolution de la Voie Lactée. Scrutant profondément dans le vaste halo stellaire qui enveloppe notre galaxie, les astronomes de la NASA ont découvert, à l'aide du télescope spatial Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en...), des preuves de l'existence possible d'une enveloppe d'étoiles qui sont un vestige du cannibalisme de notre Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois...).


Halo extérieur de la Voie lactée.
Illustration Credit: NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...), ESA, and A. Feild (STScI)

Hubble a été utilisé pour mesurer précisément, pour la première fois, les mouvements latéraux d'un petit échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou...) d'étoiles éloignées du centre de notre galaxie (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec...). Leur mouvement latéral inhabituel est une preuve circonstanciée que ces étoiles peuvent être les restes d'une galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de...) qui a été déchiquetée par la gravitation (La gravitation est le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction...) de la Voie Lactée, il y a des milliards d'années. Ces étoiles permettent de confirmer l'idée que la Voie lactée a augmenté, en partie, par l'accrétion (L'accrétion désigne en astrophysique, en géologie et en météorologie l'accroissement par...) de galaxies plus petites.

"Les capacités uniques de Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en...) permettent aux astronomes de découvrir des indices dans le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) lointain de notre galaxie. Les régions les plus lointaines de la galaxie ont évolué plus lentement que les sections intérieures. Des objets dans les régions externes portent encore la signature d'évènements qui se sont produits il y a longtemps", a déclaré Roeland van der Marel du Space Telescope Science Institute (STScI) à Baltimore, Maryland.

Ils offrent aussi une nouvelle opportunité de mesurer la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) cachée de notre galaxie, qui est sous la forme de matière noire (En astrophysique, la matière noire (ou matière sombre), traduction de l’anglais...) (une forme invisible de la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) qui n'émet pas ou ne réfléchit pas le rayonnement).

Une équipe d'astronomes dirigée par Alis Deason de l'Université de Californie (L'université de Californie est une université américaine, fondée en 1868, dont...), Santa Cruz, et van der Marel a identifié 13 étoiles situées à environ 80.000 années-lumière du centre de notre galaxie. Elles sont situées dans le halo extérieur de la Voie Lactée, des étoiles anciennes qui remontent à la formation de notre galaxie.

Des coquilles d'étoiles ont été observées dans les halos de certaines galaxies, cela prédit que la Voie lactée peut en contenir aussi. Mais jusqu'à présent, il y avait peu de preuves de leur existence. Les étoiles du halo de notre galaxie sont difficiles à voir car elles sont faibles et réparties à travers le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.).

Encouragé par cette étude, l'équipe espère pouvoir rechercher d'autres étoiles éloignées du halo, dans les archives de Hubble. "Ces résultats inattendus alimentent notre intérêt pour la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) d'autres étoiles pour confirmer que ce qui se passe réellement", a déclaré Deason.

L'objectif de l'équipe est de mettre sur pied une image plus claire de l'histoire de la formation de la Voie Lactée. En connaissant les orbites et les mouvements des étoiles du halo, il sera également possible de calculer une masse précise de notre galaxie.

Pour plus d'information voir http://hubblesite.org/newscenter/archiv ... 3/07/full/

Cette étude paraîtra dans un prochain numéro de la revue The Astrophysical Journal.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.206 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique