Étudier les troubles du sommeil comme facteur prédictif de la maladie de Parkinson
Publié par Adrien le 12/03/2019 à 08:00
Source: Université McGill
Une étude internationale d'envergure permettra de choisir et de catégoriser plus judicieusement les participants aux essais cliniques pour une meilleure efficacité de ces derniers

Une étude multicentrique d'envergure regroupant plus de 1 200 patients définit d'importants facteurs prédictifs de l'évolution de la maladie de Parkinson (La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique affectant le système nerveux central responsable de troubles essentiellement moteurs d'évolution...), ce qui permettra de mieux choisir les participants aux essais cliniques et de mettre au point (Graphie) des traitements plus efficaces.

Dirigée par le Dr Ron Postuma, de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter...) et hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être...) neurologiques de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de...) (Le Neuro) et de l'Hôpital général de Montréal du Centre universitaire de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) McGill, l'équipe a suivi 1 280 patients présentant un trouble comportemental en sommeil paradoxal (Le sommeil paradoxal fait suite au sommeil lent ("sommeil à ondes lentes" désignant les stades 3 et 4), et constitue le cinquième et dernier stade d'un...). Il s'agit de la plus vaste étude jamais réalisée chez des patients atteints de ce trouble, caractérisé notamment par la mise en acte violente du contenu de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) onirique occasionnée par la perte de paralysie (La paralysie ou plégie est une perte de motricité par diminution ou perte de la contractilité d'un ou de plusieurs muscles, due à des lésions de voies nerveuses ou des muscles : si le phénomène est...) musculaire normale pendant le sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à...) paradoxal.

Le trouble comportemental en sommeil paradoxal a été étroitement corrélé à la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) de Parkinson ainsi qu'à des maladies apparentées, comme la démence (La démence (du latin demens) est une réduction acquise des capacités cognitives suffisamment importante pour retentir sur la vie de la personne et entraîner une perte d'autonomie. Les fonctions cérébrales...) à corps de Lewy et l'atrophie multisystématisée. Afin de mettre à l'essai des médicaments visant à prévenir la maladie de Parkinson, les chercheurs doivent savoir reconnaître les personnes exposées à un risque élevé de souffrir de cette affection, et ce, avant même qu'elle n'apparaisse. La période qui s'écoule entre l'apparition du trouble comportemental en sommeil paradoxal et celle des symptômes de la maladie de Parkinson est particulièrement longue; c'est pourquoi les sujets atteints de ce trouble du sommeil sont de bons candidats aux essais cliniques portant sur de nouveaux traitements contre la maladie de Parkinson.

Toutefois, avant de choisir les participants à des essais cliniques, il est important de connaître le plus précisément possible le risque de maladie de Parkinson auquel ils sont personnellement exposés, puisque celui-ci varie considérablement chez les personnes présentant un trouble comportemental en sommeil paradoxal.

Au cours d'une période de plusieurs années, les participants à la présente étude ont été soumis à des tests visant à mesurer leurs habiletés motrices, cognitives et autonomes ainsi que diverses habiletés sensorielles. Les chercheurs ont ainsi constaté l'installation de la maladie de Parkinson chez 73,5 pour cent des patients au bout de 12 années de suivi. Ils ont également observé que les patients présentant des difficultés motrices étaient exposés à un risque trois fois plus élevé de souffrir de la maladie de Parkinson ou d'une affection apparentée. De légers troubles cognitifs ou olfactifs constituaient également d'importants facteurs prédictifs de la maladie.

L'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit...) du transporteur (Un transporteur dirige une entreprise commerciale spécialisée dans le transport de personnes, de marchandises, de fonds ou d'énergie. Il...) de la dopamine est une technique utilisée dans le but d'évaluer le risque d'évolution de la maladie de Parkinson. Fait intéressant à noter, ce test relativement complexe et coûteux ne s'est pas révélé plus efficace que l'évaluation des habiletés motrices -simple et réalisable en cinq minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur...) dans le cabinet du médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les...) - pour prédire l'évolution de la maladie de Parkinson.

Si des études précédentes sur le trouble comportemental en sommeil paradoxal et la maladie de Parkinson ont déjà été réalisées par des centres faisant cavalier seul, la présente étude a été menée dans de multiples établissements en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) et en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale...), ce caractère multicentrique contribuant à la solidité des résultats. De manière générale, les résultats de l'étude permettront d'améliorer le processus de sélection des participants aux essais cliniques et aideront les médecins à établir l'ordre de priorité pour l'administration de traitements préventifs.

"Cette étude nous a permis de montrer que les personnes atteintes du trouble comportemental en sommeil paradoxal sont exposées à un risque très élevé de maladie de Parkinson, et de cerner plusieurs facteurs prédictifs très solides de l'évolution de cette maladie", souligne le Dr Postuma. "À l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y...) où les chercheurs s'emploient à mettre au point de nouveaux traitements de fond contre la maladie de Parkinson et les maladies apparentées, ces patients sont de parfaits candidats pour les essais cliniques sur les agents neuroprotecteurs."

Cette étude, publiée le 1 Mars, 2019 dans la revue Brain, a été rendue possible grâce au financement des Instituts de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique,...) en santé du Canada et du Fonds de recherche du Québec - Santé.
Page générée en 0.308 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique