ExoMars découvre du chlore dans l'atmosphère de Mars

Publié par Adrien le 12/02/2021 à 09:00
Source: CNRS INSU
La sonde européano-russe d'ExoMars, le Trace Gas Orbiter (TGO), orbite autour de Mars depuis octobre 2016. Elle observe l'atmosphère en continu depuis avril 2018 à la recherche de gaz traces susceptibles de révéler une activité géologique ou biologique. Depuis la détection controversée du méthane (Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la...) en 2004 par la mission Mars Express (Mars Express est le nom d'une mission spatiale de l'Agence spatiale européenne (ESA)...), aucun nouveau gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) martien (Martien est un nom générique qui désigne plusieurs types de créatures...) n'avait été répertorié. TGO vient de découvrir du chlorure d'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) (HCl) grâce à l'instrument Atmospheric Chemistry Suite (ACS).


La sonde ExoMars (ExoMars est le nom d'une mission spatiale de l'Agence spatiale européenne prévue pour...) de l'ESA

HCl est composé d'un atome (Un atome (grec ancien ἄτομος [atomos], « que...) d'hydrogène et d'un atome de chlore (Le chlore est un élément chimique de la famille des halogènes, de symbole Cl, et de...). Les scientifiques ont longtemps été à l'affût de gaz composés de chlore ou de soufre (Le soufre est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole S et de...) sur Mars car, sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...), ils sont régulièrement émis par les volcans. Mais le fait que HCl (Acide chlorhydrique, numéro CAS 7647-01-0 Chlorure d'hydrogène, numéro CAS...) ait été détecté sur Mars à des endroits très éloignés les uns des autres, sans que d'autres gaz typiques de ce que l'on attend d'une émission volcanique n'aient été observés, suggère une autre explication. Les observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) indiquent que le chlore aurait pour origine la poussière, ce qui n'avait jamais été envisagé jusqu'à présent. L'équipe d'ACS a en effet détecté le chlorure d'hydrogène pour la première fois lors de la tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large...) de poussière qui a entièrement recouvert Mars en 2018. HCl est apparu simultanément dans les deux hémisphères, et a disparu mi-2019. Les scientifiques examinent déjà les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) de 2020 et voient HCl apparaître à nouveau lorsque des poussières sont à nouveau soulevées par les vents.

Par un processus très similaire à celui observé sur Terre, une hypothèse est que les sels sous forme de chlorure de sodium (Le chlorure de sodium est un composé chimique de formule NaCl. On l'appelle plus...) - résidus d'anciennes mers (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) ou de lacs aujourd'hui évaporés, et incrustés dans les grains de poussière de Mars - sont injectés dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) par le vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface...). Ces poussières "salées" réagissent avec la vapeur () d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) atmosphérique pour libérer du chlore, qui lui-même réagit avec les espèces hydrogénées pour former HCl. La poussière riche en chlore ou en acide chlorhydrique (L'acide chlorhydrique est une solution aqueuse ayant pour solutés des ions oxonium H3O+ et des...) pourrait ensuite se redéposer à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...), et subir d'autres transformations chimiques pour former des perchlorates, révélés par les missions de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...) qui ont opéré à la surface.

En savoir plus:
Transient HCl in the atmosphere of Mars - Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire...) Advances.
Oleg Korablev, Kevin S. Olsen, Alexander Trokhimovskiy, Franck Lefèvre, Franck Montmessin et al.
https://doi.org/10.1126/sciadv.abe4386
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.076 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique