Les femmes plus bavardes que les hommes ? Pas si sûr !
Publié par Michel le 13/07/2007 à 00:00
Source: Science et EurekAlert
Des recherches récentes montrent que les femmes ne seraient pas plus bavardes que les hommes. Le premier enregistrement systématique des conversations naturelles de centaines de personnes sur plusieurs jours révèle que les femmes prononcent environ 16 215 mots par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa...) et les hommes 15 669.

Ces chiffres sont bien différents de ceux qui circulent selon lesquels les femmes emploieraient 20 000 mots par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) et les hommes seulement 7 000. Dans un article de Science, Matthias R. Mehl de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures)....) de l'Arizona à Tucson et ses collègues rapportent leur étude sur l'utilisation quotidienne de la parole (La parole, c'est du langage incarné. Autrement dit c'est l'acte d'un sujet. Si le langage renvoie à la notion de code, la parole renvoie à celle de corps. La...) parmi 400 étudiants de groupes grossièrement égaux de femmes et d'hommes aux États-unis et au Mexique.

Les psychologues ont mesuré six groupes pour des périodes qui allaient de 2 à 10 jours et les enregistrements ont été faits entre 1998 et 2004. Les sujets portaient des enregistreurs numériques de la voix appelés EAR (Electronically Activated Recorder) qui enregistraient discrètement les conversations des étudiants pendant 17 heures (L'heure est une unité de mesure  :) de la journée. La petite différence de nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de mots constatée entre les sexes n'est pas considérée comme statistiquement significative.

Page générée en 0.138 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique