Feu vert pour Galileo: des Ariane et des Soyouz

Publié par Adrien le 01/05/2008 à 00:00
Source: flashespace.com
Illustration: ESA
Arianespace sera en charge du lancement des satellites Galileo. D'ailleurs on ne voit pas comment il pourrait en être autrement. Il n'a vraisemblablement jamais été question de lancer les satellites Galileo par d'autres lanceurs que ceux d'Arianespace (La société privée Arianespace SA fondée en 1980 est, selon ses propres termes, un « opérateur de systèmes de lancement ». À cet...) ou de Starsem (Starsem est une société russo-européenne, créé 1996. Son siège social est Évry, en France.). Pour des raisons de secrets industriels, politiciennes et de prestige, il était ainsi peu concevable que l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...) puisse utiliser d'autres lanceurs.


La constellation Galileo (Galileo est le nom du futur système de positionnement par satellites européen, en test depuis 2004, qui commencera à être utilisable en 2010 et le sera pleinement en 2012.)

Après le lancement réussi de Giove-B (voir notre news (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin...)) et le feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande...) de la Commission Européenne donné pour déployer Galileo, il reste donc 30 satellites (Satellite peut faire référence à :) à lancer. Les 4 premiers satellites opérationnels, de la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) dite de développement et de validation en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) (IOV), le seront au premier semestre 2010 par des Soyouz (Soyouz (du russe Союз, Union) désigne une famille de vaisseaux spatiaux habités soviétiques , puis russes après...) opérés par Starsem.

Les 26 autres le seront par Arianespace, qui va faire une offre à l'Agence spatiale européenne (L’Agence spatiale européenne (ASE) (en anglais European Space Agency : ESA) est une agence spatiale intergouvernementale fondée le 31 mai 1975. Elle est...) pour les lancer par des Ariane et Soyouz depuis Kourou, le port spatial de l'Europe. Une offre en ligne avec les desideratas de l'ESA qui veut mettre à poste les satellites avec 2 systèmes de lancement différents et des lanceurs qualifiés.

Arianespace se veut confiante dans sa capacité à déployer le système d'ici 2013 en utilisant une combinaison (Une combinaison peut être :) d'Ariane 5 (Ariane 5 est un lanceur de l'Agence spatiale européenne (ESA), développé pour placer des satellites sur orbite géostationnaire et des charges lourdes en orbite basse. Il fait partie de la famille des...) et de Soyouz (version 2-1a ou 2-1b) tirés depuis Kourou. Dans le cas d'Ariane 5, le lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ) européen utilisera l'étage réallumable employé pour lancer l'ATV. Il sera capable de lancer 4 satellites. Dans le cas de Soyouz, l'étage utilisé sera le Fregat. Il pourra lancer 2 satellites.

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.726 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique