Les fourmis pourraient prévoir les séismes

Publié par Publication le 17/04/2013 à 12:00

Une fourmilière en forêt
Image: Grain de sel/Wikimédia Commons
Les fourmis seraient-elles capables de prévoir les séismes ? Selon une étude de scientifiques de l'Université de Duisburg-Essen leur comportement change peu de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) avant un tremblement (Les tremblements sont des mouvements anormaux involontaires, rythmiques et oscillatoires, de faible...) de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...), ce qui permet de penser qu'elles sont aptes à sentir venir ce type d'évènement.

Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont suivi de près pendant 3 ans les habitudes de 15000 colonies de fourmis situées sur des failles sismiques actives. Au cours des recherches, la chercheuse Gabriele Berberich a constaté que ces petits insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large...) changeaient de comportement avant un tremblement de terre de magnitude supérieure à deux degrés sur l'échelle de Richter (La magnitude d'un tremblement de terre mesure l'énergie libérée lors d'un séisme. Plus la...). Elles cessent toute activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.), partent loin de leur fourmilière (La fourmilière est l’habitat des fourmis. C’est généralement un...) pour ne pas être ensevelies sous la terre. Ce n'est que le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) suivant le séisme que les fourmis reprennent leur comportement habituel.

Les chercheurs affirment que les changements d'émissions de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) ou de champ magnétique (En physique, le champ magnétique (ou induction magnétique, ou densité de flux...) sont des facteurs qui pourraient leur permettre de sentir un tremblement de terre venir. C'est grâce aux récepteurs chimiques de dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone, communément appelé gaz carbonique ou anhydride carbonique, est un...) et aux récepteurs magnétiques pour les champs électromagnétiques que les fournis rouges pourraient détecter la survenue possible d'un séisme.

Létude a été présentée lors de la réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située...) annuelle de l'Union européenne des géosciences à Vienne. Les scientifiques ne comptent pas en rester là. Ils continueront leurs travaux dans les régions plus sismiques avec des tremblements de terre plus importants.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.351 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique