Gravité téléparallèle: cette ancienne théorie d'Einstein pourrait surpasser sa propre relativité générale

Publié par Adrien le 03/07/2024 à 06:00
Source: Physics of the Dark Universe
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Les quasars lointains, alimentés par des trous noirs supermassifs, offrent une occasion unique d'explorer de nouvelles théories de la gravité. Une récente étude a mis en lumière la "gravité téléparallèle" comme une solution potentielle aux tensions entourant l'expansion de l'Univers, que la relativité générale ne parvient pas à résoudre.


Vue d'artiste du quasar 3C 279.
Crédit: ESO/M. Kornmesser

Au début du 20e siècle, Edwin Hubble a bouleversé notre compréhension de l'Univers en montrant que son tissu se dilatait. À la fin du même siècle, les scientifiques ont découvert que cette expansion s'accélérait, un phénomène attribué à l'énergie noire, avec la constante cosmologique comme meilleure explication actuelle.

La constante de Hubble, décrivant la relation entre la distance d'une galaxie et sa vitesse de récession, est au cœur d'un débat intense en physique. Les méthodes de calcul de cette constante ne s'accordent pas, créant la "tension de Hubble". Pour résoudre ce problème, certains scientifiques envisagent d'aller plus loin que la relativité générale.

Une étude publiée dans Physics of the Dark Universe par Celia Escamilla Rivera et ses collègues de l'Instituto de Ciencias Nucleares explore cette voie en utilisant la gravité téléparallèle. Cette théorie alternative, également développée par Einstein, propose une approche sans courbure de l'espace-temps et cherche à unifier la gravité avec l'électromagnétisme.

Les chercheurs ont testé cette théorie en utilisant des données cosmologiques récentes et des observations de quasars distants. Ces quasars, observés en ultraviolet, rayons X et lumière visible, fournissent des mesures précises des distances dans l'Univers local, cruciales pour confronter les modèles théoriques.

La gravité téléparallèle gagne en popularité, promettant de résoudre la tension de Hubble et d'expliquer l'accélération cosmique sans recourir à la constante cosmologique. Rivera souligne que cette théorie pourrait fournir une alternative viable à la relativité générale, avec des propriétés théoriques intéressantes et potentiellement révolutionnaires pour notre compréhension de l'Univers.
Page générée en 0.098 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise