L'homme continue malgré lui à aider le frelon asiatique
Publié par Isabelle le 20/09/2018 à 20:12
Source: CNRS-INEE
La modélisation de l'expansion européenne du frelon asiatique par les équipes de l'URZF (INRA) et de l'IRBI (UMR CNRS/Université de Tours) montre que la rapidité de celle-ci sur certains territoires est encore liée à des transports accidentels par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...). L'étude publiée dans International Journal of Pest Management démontre donc l'importance de mettre en place des moyens de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de ce frelon invasif, notamment sur des îles méditerranéennes où la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) touristique est importante.


Le frelon asiatique est un prédateur généraliste qui chasse de nombreux insectes, dont les abeilles. Ses impacts écologique et économique sont par conséquent très lourds. (Cliché: E. Darrouzet)

Depuis son arrivée accidentelle en France vers 2004, le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) se répand de plus en plus en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...). Cet aspect est inquiétant en raison des problèmes écologiques, économiques et de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) humaine que pose ce frelon invasif.

Au vu de la rapidité de son expansion et des zones colonisées, se posent les questions de la réalisation de cette colonisation de l'Europe et en quoi l'homme y participe. A l'aide d'un modèle mathématique (Un modèle mathématique est une traduction de la réalité pour pouvoir lui appliquer les outils, les techniques et les théories mathématiques, puis généralement, en sens...) de dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes...), une équipe de chercheurs de l'URZF (INRA) et de l'IRBI (UMR CNRS-Université de Tours) ont analysé ces points. Selon ce modèle, le frelon asiatique aurait: (1) colonisé une grande partie du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est...) français, ainsi qu'une partie de l'Espagne, de la Belgique et de l'Allemagne par ses propres capacités de vol et de dispersion ; alors que (2) c'est grâce à l'homme, via des transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) accidentels qu'il aurait si rapidement atteint le Portugal, l'Italie, les Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de...) Bas et la Grande Bretagne. De même, alors que le frelon aurait colonisé les îles anglo-normandes par ses propres moyens, les îles méditerranéennes comme Majorque (Majorque (Mallorca en castillan et catalan) est la plus grande des îles Baléares. Elle se situe en mer Méditerranée, au large de Valence.), où il est déjà présent, ne pourraient être infestées qu'à cause d'une introduction par l'homme.

Cette étude au niveau de l'Europe montre l'importance de bien comprendre les voies de dispersion du frelon asiatique, afin de mieux gérer la lutte contre cette espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique....) invasive ; c'est-à-dire de réduire les risques d'introduction (en particulier dans des sites insulaires) et de limiter sa propagation et son abondance dans les endroits où il progresse naturellement.

Références publication:
C. Robinet, E. Darrouzet, C. Suppo (in press) Spread modelling: a suitable tool to explore the role of human-mediated dispersal in the range expansion of the yellow-legged hornet in Europe. International Journal of Pest Management.

Contact chercheur:
Eric DARROUZET - Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) de Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) sur la Biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres...) de l'Insecte (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par...) - IRBI (CNRS / Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Tours)
Page générée en 0.009 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique