Majorque - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Majorque
Mallorca (ca)
Carte de Majorque.
Géographie
Pays Espagne Espagne
Archipel Îles Baléares
Localisation Mer Méditerranée (Méditerranée signifie entre les terres. La mer Méditerranée est une mer intracontinentale...)
Coordonnées
Superficie 3 625,75 km2
Point culminant Puig Major (1 445 m)
Géologie Île continentale
Administration
Espagne Espagne
Communauté autonome Îles Baléares
Province Îles Baléares
Démographie (La démographie (en grec...)
Population 814 275 hab. (2007)
Densité 224,58 hab./km2
Plus grande ville Palma de Majorque (Majorque (Mallorca en castillan et catalan) est la plus grande des îles Baléares. Elle se...)
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1

 

Voir sur la carte : Îles Baléares
Majorque

 

Voir sur la carte : Espagne
Majorque
Îles d'Espagne

Majorque (Mallorca en castillan et catalan) est la plus grande des îles Baléares. Elle se situe en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) Méditerranée, au large de Valence.

L'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un...) compte environ 814 275 habitants. Sa capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs,...) est Palma de Majorque – Les Majorquins l'appellent Ciutat. Elle comprend 6 régions principales : Tramuntana (montagnes, au nord), Ponent (au sud-ouest), Raiguer (terres agricoles et viticoles au pied de la montagne), Pla (au centre), Migjorn (à l'est), Llevant (sud-est) et la ville de Palma.

Elle fut habitée dès la période préhistorique (sites de Ses Païsses, près de la ville d'Arta), puis par les Romains (ruines d'Alcúdia, ex-Pollentia romaine), remplacés par les maures Almoravides, puis les Almohades (de 902 à 1229), suivi des catalans. L'île fut le centre d'un royaume indépendant qui exista de 1276 à 1344, le royaume de Majorque. Le catalan est la langue officielle avec le castillan.

Environ 70 % de son produit intérieur (En géométrie différentielle, le produit intérieur est une opération...) brut provient du tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée...), développé à partir des années 1960. Pour les Allemands, Majorque est l'un des principaux lieux de villégiature européens, attirant nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) d'étrangers, ce qui a valu à l'île le surnom ironique de « dix-septième Land ». 7 % des résidents permanents de l'île sont des Allemands. L'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) agricole traditionnelle est centrée sur les productions végétales : vin (Binissalem), amandes, olives, légumes.

Si dans beaucoup d'esprits Majorque reste synonyme de tourisme anarchique, inspiré par la mer et poussé par une urbanisation de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) (« la baléarisation »), l'île et la vie (La vie est le nom donné :) majorquine offrent bien des aspects qui contredisent cette vision : villages agricoles préservés, traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de...) diverses de cultures passées, art et culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) (au XIIIe siècle, le philosophe Raymond Lulle – Ramon Llull – fonda à Majorque une école réputée de langues et de théologie), marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un...) et randonnée dans les zones montagneuses, gastronomie.

L'afflux touristique est devenu plus varié (origines et styles de vie), avec une part grandissante d'immigration (L'immigration désigne aujourd'hui l'entrée, dans un pays, de personnes...) d'Européens du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) venant s'installer à demeure.

Depuis quelques années, cette « baléarisation » est de plus en plus contrôlée par le gouvernement local, désireux de protéger son patrimoine, sa culture et sa langue. De nombreuses zones ont été décrétées « réserves naturelles », protégeant ainsi le littoral contre cette expansion anarchique.

Page générée en 0.096 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique