Le lien entre l'obésité, le cerveau et la génétique
Publié par Isabelle le 06/09/2018 à 12:00
Source: McGill

Illustration: McGill
Le problème du gain pondéral pourrait principalement venir de notre tête et de nos gènes

Selon une nouvelle étude, les cliniciens doivent envisager que le mode de pensée peut ouvrir la voie à l'obésité (L'obésité est l'état d'une personne, ou d'un animal, souffrant d'une hypertrophie de la masse adipeuse, qui se traduit par un excès de poids,...) et comment, par l'entremise de nos gènes, elle est étroitement liée à la structure et au fonctionnement du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et...).

L'étude qu'ont dirigée des chercheurs de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel...) et hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités à domicile ou dans le cabinet d'un...) neurologiques de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la finance et des affaires internationales. Montréal...) (le Neuro), et qu'ils ont publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences le 28 août 2018, se fonde sur des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par impression...) par résonance (Lorsqu'on abandonne un système stable préalablement écarté de sa position d'équilibre, il y retourne, généralement à travers des oscillations propres....) magnétique (IRM) et de tests cognitifs menés sur quelque 1200 sujets provenant du Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) Connectome humain.

Les chercheurs ont découvert que, chez les personnes dont l'indice de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...) corporelle (IMC) est plus élevé, la souplesse cognitive, la capacité de reporter la gratification, les compétences visuospatiales et la mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) verbale étaient moindres que chez les autres. Il y a également chez eux une tendance à présenter un cortex (En biologie, le cortex (mot latin signifiant écorce) désigne la couche superficielle ou périphérique d'un tissu organique.) préfrontal gauche plus épais et un cortex préfrontal droit plus mince que chez les autres sujets. Des études antérieures ont démontré que des lésions du cortex préfrontal droit peuvent susciter une consommation alimentaire accrue.

De plus, le volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) de l'amygdale gauche des sujets à l'IMC plus élevé, auquel on attribue un rôle dans la réaction aux stimuli alimentaires, était supérieur à celui des autres, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme le volume des structures entorhinales-parahippocampiques qui sont associées à la mémoire épisodique et à la médiation (Depuis l'essor de la médiation dans les années 1980, il existe plusieurs conceptions et applications de cette pratique dont l'objet est la résolution des différends en dehors des rapports de force. Il existe...) contextuelle. Par conséquent, il pourrait ressortir un modèle selon lequel les personnes qui ont une propension à l'obésité sont plus sensibles que les autres aux stimuli alimentaires visuels et moins aptes à leur résister en prenant en compte le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept...) négatif de l'alimentation tel que le gain pondéral.

Nombre des sujets étaient frères et sœurs, dont des jumeaux fraternels et identiques. Les chercheurs ont pu déterminer ainsi le caractère transmissible des traits et de l'obésité qui est mesurée par l'IMC. En appliquant des méthodes statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la présentation de ces ressources afin de les rendre...), les chercheurs ont découvert que nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) des traits cognitifs et neurologiques sont reliés à l'obésité, de sorte à suggérer que le rôle de la génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et...) dans l'obésité se manifeste au moins en partie par l'entremise de l'anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία anatomia, provenant du verbe...) cérébrale et des fonctions cognitives.

"Cette recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) sera utile pour le développement d'interventions en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d'aider les personnes aux prises avec l'obésité", de dire l'auteur responsable de l'étude, Uku Vainik, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche...) au Neuro et à l'Institut de psychologie de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) de Tartu, en Estonie. La modification des facteurs neurocomportementaux par l'entraînement cognitif en vue d'améliorer, par exemple, l'aptitude à résister à la tentation de manger, pourrait se révéler prometteuse. Les interventions ne se concentreraient pas seulement sur la diète, mais incluraient de plus le profil neurocomportemental auquel l'obésité est associée génétiquement. De telles interventions pourraient contribuer au maintien de la minceur (La minceur est l'état d'une personne présentant une corpulence considérée comme normale ou moyenne dans une société donnée....) malgré l'empreinte génétique (Une empreinte génétique ou profil génétique est le résultat d'une analyse génétique, rendant possible l'identification d'une personne à partir d'un petite quantité de ses tissus...)."

"Cette recherche renforce la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur l’observation...) selon laquelle le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) du poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de...) relève en partie de systèmes cérébraux de hauts niveaux qui interviennent dans la cognition, la prise de décision et la motivation (La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement dans une action ou expérience. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine...)", de dire Alain Dagher, principal auteur de l'article. Ajoutons que les différences individuelles des systèmes cérébraux qui régissent la consommation alimentaire semblent modérément transmissibles."

Ce projet de recherche est financé par les Instituts de recherche en santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) du Canada et par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Uku Vainik a reçu du financement du Conseil de recherche de l'Estonie et du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS).

Contact:
- Shawn Hayward - Montreal Neurological Institute and Hospital
Page générée en 0.279 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique