Manger de la soupe fait-il vraiment grandir ?

Publié par Adrien le 06/10/2021 à 09:00
Source: ASP
"Finis ta soupe si tu veux devenir grand", disait peut-être votre mère. La soupe a-t-elle vraiment un effet sur la taille ?


Photo: Fondation OLO

Il faut d'abord se rappeler que, indépendamment de ce qu'on mange, dès la naissance, nos os gagnent quelques centimètres par année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...), à un rythme qui varie selon l'âge. Et à la fin de la puberté (La puberté est une étape du développement humain marquant la transition de l'enfance...), la partie des os longs (fémur, radius...) constituée de cartilage (Le cartilage est un tissu conjonctif spécialisé formé par des cellules, les...) de croissance va se calcifier et se souder: nous cessons de grandir - là encore, peu importe notre alimentation ou notre mode vie (La vie est le nom donné :). L'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) national de la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...) et de la recherche médicale (La recherche médicale se divise en recherche fondamentale et clinique.), en France, estime que la période de croissance s'arrête vers l'âge de 14-16 ans chez les filles, et de 16-17 ans chez les garçons.

Il faut aussi se rappeler que le bagage génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est...) joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les...) un rôle prépondérant dans la croissance. Selon certaines recherches, la génétique contribue à au moins 80 % de la taille qu'atteint une personne, voire 90 %.

Mais d'autres facteurs comme le sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la...), l'exercice et les maladies, sont également importants. Ainsi que, bien sûr, la nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être...). Une alimentation équilibrée est le facteur qui affecte le plus la taille, selon une étude de 2016 comparant des jumeaux de 20 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...); elle jouerait un rôle essentiel dans la croissance et le développement pendant l'enfance, selon une étude sud-coréenne de 2018.

À l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de...), on constate que la malnutrition (La malnutrition désigne un état pathologique causé par la déficience ou...) a des effets dévastateurs sur la croissance de l'enfant et sur sa taille à l'âge adulte. La Société canadienne de pédiatrie (La pédiatrie est une branche spécialisée de la médecine qui étudie le...) précise, dans un avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un...) publié en 2020, qu'un apport calorique insuffisant chez un enfant qui, autrement, était en santé, constitue la principale cause de retard de croissance.

Certaines vitamines et minéraux contribuent particulièrement à la croissance. C'est le cas du calcium (Le calcium est un élément chimique, de symbole Ca et de numéro atomique 20.), de la vitamine D (La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses) synthétisée dans...), du magnésium (Le magnésium est un élément chimique, de symbole Mg et de numéro atomique 12.) et du zinc (Le zinc (prononciation /zɛ̃k/ ou /zɛ̃ɡ/) est un élément...) qu'on trouve dans une alimentation équilibrée constituée de fruits, de légumes, de produits laitiers, de céréales de grains entiers, etc.

Mais qu'en est-il de la soupe dans tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) cela ? Ce sont plutôt ses ingrédients qu'il faut examiner. Si elle ne contient que des légumes, elle ne sera pas suffisante pour assurer la croissance de l'enfant, selon les diététiciens du Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) et d'information nutritionnelles, en France, qui ont eux aussi répondu à cette question sur la soupe qui ferait grandir. Autrement dit, la logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος),...) d'une alimentation équilibrée dotée d'un apport en calories suffisant s'applique ici aussi, et non le fait de servir ces calories sous forme d'une soupe ou d'aliments "solide".

L'avantage est peut-être ailleurs: plusieurs parents auront constaté que les enfants mangent plus facilement des légumes lorsque ceux-ci se trouvent dans la soupe plutôt que dans l'assiette... En fait, des psychologues américains avaient même conclu en 2006 que les enfants mangent davantage lorsqu'ils ne sont pas obligés de le faire...

Verdict

La soupe fait partie d'une alimentation équilibrée, lorsque constituée d'ingrédients nutritifs, mais elle ne suffit certainement pas à faire grandir les enfants. La génétique joue pour cela un rôle beaucoup plus important.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.076 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique