Pédiatrie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Enfant lors d'un examen (polysomnogramme)
Échographie en pédiatrie
Un pédiatre examine un bébé (L'onomatopée bébé désigne l'être humain en bas-âge. En puériculture on distingue plutôt le nouveau-né (le premier mois), le nourrisson (d'un mois à deux ans) et ensuite la petite enfance qui...).

La pédiatrie est une branche spécialisée de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant...) qui étudie le développement psycho-moteur et physiologique normal de l'enfant, ainsi que toute la pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur...) qui y a trait (maladies infantiles), de la naissance à la période postpubertaire où il devient adulte ; c'est la médecine des enfants, l'enfant étant défini en droit comme tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) sujet âgé de moins de 18 ans (article 1er de la Convention des droits de l'enfant).

La médecine pédiatrique est très différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de...) de la médecine d'adultes puisque s'adressant à un organisme en développement et en transformation permanente. La précocité du diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et γν?ση, gnósi, „la...) est ici, encore plus qu'ailleurs, vitale pour la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) future de l'enfant et déterminante pour le pronostic.

La néonatalogie est la partie de la pédiatrie qui s'occupe du nouveau-né (Un nouveau-né est un enfant à partir de sa première heure de vie et jusqu'à 28 jours. De 28 jours à 2 ans, c'est un nourrisson.). C'est la coopération entre le pédiatre et l'obstétricien qui permet de prévenir les malformations fœtales et de traiter des maladies à la naissance.

Histoire de la pédiatrie en France

Jusqu'au siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une...) des Lumières, les spécificités et la personne de l'enfant seront pratiquement ignorées. Même les grands philosophes se désintéressent de l'enfant. Seul saint Augustin racontera son enfance . L'enfant n'est qu'un adulte miniature à la survie précaire. À partir du XVIIIe siècle, l'enfant va progressivement être perçu comme un être en croissance et maturation, somatique et psychique, en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) qu'un sujet d'éducation et d'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs culturelles, par l'observation, l'imitation, l'essai, la...) nécessitant une intervention précoce. Toutefois, le nouveau-né sera longtemps considéré comme un simple « tube digestif », un être réflexe (Le réflexe d'une façon générale fait intervenir des propriétés intégratrices d'un centre nerveux. Il résulte d'un réflexe des activités musculaires en réponse...), sans aucune compétence, dénué de sentiments et de sensations, une considération à peine nuancée quand cet être devient rampant puis ambulant. En outre, la forte mortalité infantile est considérée comme une fatalité habituelle, presque normale et l'infanticide (Le terme infanticide appartient au vocabulaire juridique et désigne à la fois le meurtre d'un enfant, particulièrement d'un nouveau-né, et l'auteur d'un tel...) des malformés, ainsi que l'eugénisme, auront longtemps droit de cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir...). En fait, peu de médecins s'intéressent à la médecine de l'enfant avant les deux guerres mondiales du XXe siècle, même si l'on peut cependant évoquer certains précurseurs comme Nils Rosén von Rosenstein en Suède au XVIIIe siècle, ainsi que beaucoup plus tard Armand Trousseau et Antoine Marfan en France à l'aube du XXe siècle. Les préoccupations, prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...) et découvertes en la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La...) sont, en effet, récentes et ont suivi l'émergence lente (La Lente est une rivière de la Toscane.) et progressive de la pédiatrie sous l'effet de l'hécatombe des deux grandes guerres mondiales (nécessité de remplacer les générations sacrifiées), des révolutions pastorienne et freudienne, de l'hospitalisme et de la naissance de l'obstétrique. Le XIXe siècle constitue toutefois l'époque charnière en matière d'hospitalisation des enfants et de promotion d'actions préventives et sociales.

  • vers 1620, Peter Chamberlen l'aîné invente le forceps (Les forceps (ce nom est un nom latin se traduisant par tenailles) sont des instruments d'extraction du fœtus hors des voies génitales lors d'un...)
  • vers 1800 : Jean-Louis Baudelocque, et d'autres comme le professeur Joseph Récamier son véritable précurseur, participe à la création de l'obstétrique moderne. Il fonde à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...) une maternité et une école de sages-femmes qui portent toujours son nom. Un peu plus tard, Abraham Jacobi ouvre la première clinique pour enfants aux USA ;
  • 1872 : création du mot "pédiatrie" ;
  • 1874 : loi du 23 décembre 1874, dite loi Roussel (surveillance des enfants placés en nourrice, organisation (Une organisation est) de circonscriptions responsables de la santé des enfants qui y vivent et établissement de statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la présentation de ces ressources...) sur cette population à risque) ;
  • 1875 : Madeleine Brès peut être considérée comme la première pédiatre française ;
  • 1877 : repos de la femme enceinte ;
  • 1878 : l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un...) de la pédiatrie est officialisé en France ;
  • 1891 : ponction lombaire ;
  • 1892 : première consultation pour nourrissons en France, sous la responsabilité de Pierre Budin ;
  • 1894 : l'hôpital-dispensaire de Belleville fondé par Gaston Variot devient la "Goutte de lait"
  • (bienfaits d’une alimentation infantile strictement contrôlée) ;
  • 1895 : radiographie ;
  • 1896 : la mairie de Paris met en place une Commission d’étude de l’alimentation par le lait. Gaston Variot, Paul Strauss et Pierre Budin fondent la Ligue contre la mortalité infantile » ;
  • 1901 : découverte des groupes sanguins ;
  • 1906 : la cuti-réaction (test Pirquet) découverte par le pédiatre autrichien Clemens von Pirquet ;
  • 1907 : apparition du mot pédiatre (Larousse) ;
  • 1911 : création de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de puériculture à Paris qui comprend non seulement une formation destinée aux médecins "puériculteurs" (qualificatif de l’époque) mais aussi une « école des mères » et des cycles de conférence destinés au grand public ;
  • 1917/1920 : création de l’École de puériculture de la Faculté de médecine de Paris, ainsi que le diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant généralement d'un...) de visiteuse d’hygiène maternelle et infantile, future infirmière puéricultrice dont le diplôme d'État sera créé par le décret 13 août 1947 ;
  • 1935 : décret-loi du 30 octobre 1935, dite loi Strauss pour la protection des enfants de moins de trois ans. Elle met en place également le carnet (Le Croatian Academic and Research Network ou CARNet est l'organisme responsable du réseau national de la recherche et de l'enseignement de Croatie. Ses...) de croissance dont tout enfant doit être pourvu dès la naissance ;
  • 1945 : ordonnance du 2 novembre (protection des enfants de moins de 6 ans, généralisation (La généralisation est un procédé qui consiste à abstraire un ensemble de concepts ou d'objets en négligeant les détails de façon à ce qu'ils puissent être considérés de...) du carnet de santé délivré à la naissance, obligation de créer ou développer les consultations prénatales ou de nourrissons pour tous les départements). Le professeur Robert Debré crée le premier service de pédiatrie, avec du personnel infirmier (Un infirmier ou une infirmière, du latin in-firmus (« qui n'est pas ferme, au moral comme au physique » ou « qui...) et des soins spécifiques, distinct de la prise en charge des adultes. C'est le début de la pédiatrie moderne et de la PMI ;
  • 1948 : définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) officielle de la prématurité par l'Organisation mondiale de la Santé (enfant né vivant avec une période de gestation (La gestation est un état fonctionnel particulier propre à la femelle de vivipare qui porte son ou ses petits dans son utérus, entre la nidation de l'œuf et la parturition (mise-bas ou...) de moins de 37 semaines). Précédée des travaux de Pierre Budin, elle sera, en pratique, affinée et précisée par la suite des découvertes scientifiques ;
  • 1950 : naissance de la pédiatrie néonatale, première sous-spécialité de la pédiatrie ;
  • 1951/1962 : Réforme de la PMI. Un premier décret n° 51-953 du 9 juillet 1951 à propos de la vaccination (La vaccination est un procédé consistant à introduire un agent extérieur (le vaccin) dans un organisme vivant afin de créer une réaction...) par le BCG précise : « le rôle du médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Son...) consultant et les éléments de l’examen de l’enfant à effectuer, le rôle de la puéricultrice et étend les services de PMI à l’ensemble de la population ». Le décret n°62-840 du 19 juillet 1962 viendra compléter ces dispositions et réformer la PMI ;
  • 1960/1970 : Françoise Dolto apporte la dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son...) psychanalytique à la pédiatrie. C'est aussi à cette époque que s'affirment ou naissent de nombreuses sous-spécialités de la pédiatrie ;
  • 1970 : surveillance des nouveau-nés en maternité avec une consultation médicale obligatoire dans la première semaine (loi du 15 juillet 1970, suivie par l’arrêté du 27 août 1971) ;
  • 1975 : l'échographie fœtale permet enfin d'observer le fœtus vivant dans sa bulle amniotique. Actuellement, les différentes techniques de l'imagerie médicale (L'imagerie médicale regroupe les moyens d'acquisition et de restitution d'images à partir de différents phénomènes physiques (Résonance magnétique,...) complètent ces observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude...) et, avec les avancées de la génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.), permettent des diagnostics de plus en plus précis et précoces .../...

Il existe une Société internationale de l'histoire de la médecine (SIHM) dont l'un de ses présidents, le pédiatre canadien De la Broquerie Fortier (1976-1980) s'est fortement investi dans l'histoire de la pédiatrie.

Page générée en 0.177 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique