Un médicament anti-leucémique pour traiter les cancers colorectaux métastatiques ?
Publié par Adrien le 15/03/2018 à 00:00
Source: CNRS-INSB
Le cancer colorectal métastasique est de très mauvais pronostic avec seulement 10% de chance de survie à 5 ans. Les travaux publiés le 9 février 2018 dans la revue EMBO Molecular Medicine montrent que l'inhibition de l'activité du récepteur au collagène (Le collagène est une glycoprotéine fibreuse dont le rôle peut être comparé à une armature. C’est la protéine la plus abondante de l’organisme. Il est secrété par les cellules des tissus conjonctifs. ...) DDR1 par un médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou administrée en vue d'établir un diagnostic. Un...) anti-leucémique, le nilotinib, permet de réduire les propriétés métastatiques des cellules de cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces cellules...) colorectal. Ce médicament pourrait donc permettre d'améliorer l'efficacité des traitements thérapeutiques de ces cancers agressifs.


Figure: L'activation du récepteur DDR1 par le collagène va induire l'activation de la voie de signalisation BCR/b-caténine et l'invasion des cellules de cancer colorectal. L'inhibition de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) kinase de DDR1 par le nilotinib permet de diminuer l'invasion cellulaire et la formation de métastases.
© Marie Lafitte, Audrey Sirvent

Le cancer colorectal reste l'un des cancers les plus répandus dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui...) industrialisés. Avec plus de 40 000 nouveaux cas par an, il se place en troisième position des cancers en France en termes d'incidence et en deuxième place en termes de mortalité, ceci malgré les progrès permanents de la chirurgie (La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et suture. Un médecin spécialisé dans cette discipline est un...), des traitements et du dépistage (Le dépistage, en médecine, consiste en la recherche d'une ou de plusieurs maladies ou d'anomalies dites "à risques" chez les individus d'une population donnée. Ces investigations sont suivies ou non de consultations...). Ce sont principalement les stades avancés de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.), lorsqu'il y a eu dissémination dans l'organisme et apparition de métastases dans d'autres organes, qui sont de très mauvais pronostic avec environ seulement 10% de chance de survie à 5 ans. La recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...) de nouvelles thérapies permettant de bloquer la dissémination des cellules cancéreuses et la croissance des métastases est donc de toute première importance pour le traitement des patients.

Les chercheurs ont mis en évidence que le récepteur au collagène DDR1 joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert...) un rôle clé dans ce processus tumoral. En effet, le développement de la tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de...) s'accompagne d'un dépôt de collagène au sein et autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) de la tumeur (appelé microenvironnement tumoral) et ce dernier va conduire à l'activation soutenue de DDR1. Une fois activé, ce récepteur va promouvoir les capacités des cellules tumorales à envahir les tissues distants et à former des métastases. Les chercheurs ont identifié un des mécanismes impliqués. Ainsi par des approches de protéomique, ils ont démontré que la phosphorylation de la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En général, on parle de protéine...) de signalisation BCR par DDR1 était une étape-clé de ce processus, qui permet le maintien d'une activité transcriptionnelle soutenue de l'oncogène majeur de ce cancer: la protéine b-caténine.

De manière intéressante, les chercheurs ont identifié une stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) inattendue pour bloquer l'activité métastatique de ce récepteur. En effet, cette fonction de DDR1 est médiée par son activité kinase intracellulaire qui est inhibé de manière très efficace par le nilotinib, un médicament qui est couramment utilisé pour traiter certaines leucémies. En accord avec cette observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...), ils montrent que ce médicament réduit fortement la formation des métastases provoquées par la greffe de cellules de cancer colorectal de patients chez la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire, mais...) immunodéprimée. A terme, ces résultats pourraient conduire à un nouvel essai thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.) incluant le nilotinib afin de repositionner ce médicament anti-leucémique dans le traitement des cancers colorectaux en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) métastatique.
Page générée en 0.372 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique