Une molécule capable d'améliorer l'efficacité des chimiothérapies
Publié par Adrien le 29/06/2018 à 00:00
Source: CNRS
Une équipe de chercheurs du CNRS et de l'Université Nice Sophia Antipolis (1) vient de montrer qu'une petite molécule appelée méthiothépine est capable d'inhiber la résistance de certaines tumeurs à la chimiothérapie. Ces résultats feront la couverture du numéro de l'International Journal of Cancer publié le 1er juillet 2018.


Gauche: la protéine Patched (en bleu) expulse une partie de la doxorubicine (Dxr) hors de la cellule cancéreuse et entraîne une résistance à la chimiothérapie (La chimiothérapie est l'usage de certaines substances chimiques pour traiter une maladie. C'est une technique de traitement à part entière au même titre que la chirurgie. La première utilisation connue de la...). Droite: en présence de méthiothépine (en vert), Patched est inactivé et l'accumulation de doxorubicine dans la cellule cancéreuse entraîne sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant...).
© HASANOVIC et al./IPMC

Les tumeurs cancéreuses sont aussi capables de faire des cures "détox", limitant ainsi l'efficacité des chimiothérapies. Pour comprendre ces phénomènes, une équipe de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) de pharmacologie moléculaire et cellulaire (CNRS/Université Nice Sophia Antipolis) a étudié la protéine membranaire Patched, et montré que cette protéine est capable d'expulser certains principes actifs des chimiothérapies hors des cellules cancéreuses. Le rejet de ces substances toxiques permet à terme à la tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.) de survivre au traitement.

La protéine Patched participe normalement au développement embryonnaire, mais elle est détournée en outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une...) de "détoxification" dans de nombreux cancers: mélanome (Le mélanome est un cancer de la peau ou des muqueuses, développé aux dépens des mélanocytes.), surrénalome, cancer colorectal, cancer du sein? Après avoir montré que Patched contribuait activement à la résistance à la doxorubicine, un des médicaments utilisés en chimiothérapie, les chercheurs ont étudié son inhibition par une petite molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière possédant les...) appelée méthiothépine.

De façon remarquable, la doxorubicine associée à la méthiothépine élimine plus efficacement les tumeurs que la doxorubicine seule, à la fois in vitro sur des cellules cancéreuses humaines, et in vivo sur ces mêmes cellules greffées dans des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue...). Les chercheurs ont effectivement constaté que la méthiothépine favorisait l'accumulation du traitement dans les cellules cancéreuses ainsi que son efficacité. Enfin, leurs travaux montrent que l'association des deux molécules n'augmente pas la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe...) de doxorubicine dans le c?ur des souris étudiées, un point (Graphie) important car ce composé est connu pour sa cardiotoxicité.

La méthiothépine appartient à une famille d'inhibiteurs d'un récepteur à la sérotonine, dont certains membres sont déjà employés pour traiter la schizophrénie (Le terme de schizophrénie regroupe de manière générique un ensemble d'affections psychiatriques présentant un noyau commun,...). L'équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) souhaite donc poursuivre ces travaux aux côtés de chimistes pour optimiser la méthiothépine et lui faire par exemple perdre son effet sur le récepteur à la sérotonine afin d'augmenter sa spécificité pour Patched.

Notes:

(1) Le CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) et l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où...) Nice Sophia Antipolis (Sophia Antipolis est une technopole située dans une pinède de 2 400 hectares sur les communes d'Antibes, Biot, Vallauris, Valbonne Sophia Antipolis et...) sont membres de la communauté d'universités et établissements Université Côte d'Azur
Page générée en 0.359 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique