Ce mystérieux trou sur Mars suscite questionnement et intérêts

Publié par Adrien le 14/06/2024 à 08:00
Source: Space.com
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Un mystérieux gouffre sur le flanc d'un ancien volcan martien suscite un vif intérêt pour ce qu'il pourrait révéler sous la surface de la planète rouge. Découvert sur Arsia Mons, ce trou, imagé par le satellite Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA, soulève des questions sur sa nature et son origine.


Le gouffre de Arsia Mons, image par l'instrument HiRISE de la Mars Reconnaissance Orbiter.
Crédit: NASA/JPL-Caltech/UArizona

Ce gouffre, situé sur une coulée de lave d'Arsia Mons, intrigue par son apparence de puits vertical. Mesurant seulement quelques mètres de large, il s'inscrit dans une série de formations similaires observées sur Mars. Sa localisation sur les flancs du volcan suggère une connexion potentielle avec l'activité volcanique passée de la région.

Mars Reconnaissance Orbiter, équipée de l'instrument HiRISE, a survolé la surface martienne à une altitude de 256 kilomètres. Les données collectées offrent des vues détaillées de ce gouffre, permettant aux scientifiques de formuler des hypothèses sur leur formation et leur structure interne.

Les gouffres martiens pourraient offrir des abris naturels pour les futures missions habitées. En raison de l'atmosphère ténue de Mars et de l'absence de champ magnétique global, les radiations cosmiques constituent une menace importante pour les astronautes. Ces cavités pourraient ainsi fournir une protection essentielle contre ces radiations nocives.


Autre image par l'instrument HiRISE de la Mars Reconnaissance Orbiter.
Crédit: NASA/JPL-Caltech/UArizona

Les scientifiques explorent plusieurs hypothèses concernant l'origine de ces gouffres. L'une des théories principales est qu'ils résultent de l'effondrement de tubes de lave souterrains, formés lorsque le volcan était actif. D'autres théories incluent des phénomènes tectoniques ou la dissolution de roches, semblable aux karsts sur Terre.

L'impact potentiel de ces gouffres sur la recherche astrobiologique est également significatif. Les cavités pourraient avoir servi de refuges pour des formes de vie microbienne dans le passé, et peut-être même encore aujourd'hui. L'exploration de ces sites pourrait donc offrir des indices précieux sur la présence de vie sur Mars.

Les technologies futures, telles que les drones et les rovers, joueront un rôle crucial dans l'exploration de ces gouffres. Des missions semblables à l'hélicoptère Ingenuity pourraient permettre de descendre dans ces cavités pour en étudier les profondeurs et les structures internes, fournissant ainsi des réponses concrètes aux nombreuses questions scientifiques.


Image par la mission Mars Express de l'ESA.
Crédit: ESA/DLR/FU Berlin (G. Neukum)
Page générée en 0.006 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise