Notre Univers pourrait avoir un jumeau, où le temps s'écoule à rebours

Publié par Adrien le 10/06/2024 à 13:00
Source: Gravitation and Cosmology
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

L'Univers est en perpétuelle expansion accélérée, un phénomène qui intrigue les scientifiques depuis des décennies. Derrière ce mystère se cache potentiellement un concept intriguant: l'existence d'un anti-Univers dont le temps s'écoulerait à rebours par rapport au nôtre. Cette théorie pourrait bouleverser notre compréhension cosmique.


Les théories actuelles, telles que Lambda-CDM, reposent sur la constante cosmologique pour expliquer l'expansion accélérée. Cependant, cette approche présente des lacunes théoriques significatives. C'est pourquoi des alternatives comme la quintessence ou les théories de gravité modifiée ont vu le jour, tentant de résoudre l'énigme par divers moyens, y compris en postulant des dimensions supplémentaires.

Un nouveau modèle propose une solution radicalement différente. Plutôt que de s'appuyer sur des concepts d'énergie noire ou de modifications gravitationnelles, il envisage un univers partenaire, un anti-Univers où le temps s'écoulerait de manière opposée. Cette idée, bien que novatrice, trouve des fondements solides dans la physique quantique et la relativité générale.

D'un point de vue quantique, il est envisageable que l'Univers soit né sous forme de paire. Ainsi, selon la symétrie CPT (Charge, Parité et Temps), l'Univers après le Big Bang pourrait être le reflet de l'Univers avant celui-ci. Boyle et ses collègues ont proposé que notre Univers et son anti-Univers partenaire respectent cette symétrie, apportant une nouvelle dimension à notre compréhension cosmique.


Représentation d'une paire Univers/anti-Univers.
Crédit: Wikipedia, CC

En se basant sur des principes de la relativité générale comme la condition d'énergie nulle et des concepts quantiques tels que l'entropie relative, il a été démontré que l'expansion accélérée est une conséquence naturelle de cette symétrie. L'entropie relative, nécessitant deux états, correspond parfaitement à l'Univers et à son anti-Univers, rendant cette théorie cohérente et élégante.

Ainsi, selon cette nouvelle théorie, l'expansion accélérée de notre Univers pourrait être intrinsèquement liée à l'existence d'un anti-Univers partenaire. Cette nouvelle approche, en s'appuyant sur des théories établies sans recourir à des éléments hypothétiques comme l'énergie noire, offre une perspective potentiellement révolutionnaire pour la cosmologie moderne.
Page générée en 0.123 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise