Une nouvelle piste contre l'arthrite
Publié par Adrien le 13/07/2015 à 12:00
Source: Jean Hamann - Université Laval

Cette image colorée artificiellement montre des vésicules (en vert) produites par des plaquettes à l'intérieur d'un neutrophile (en rouge). Les vésicules contiennent des molécules qui peuvent modifier l'activité du neutrophile. En empêchant l'entrée des vésicules, les chercheurs sont parvenus à réduire drastiquement les symptômes de l'arthrite chez des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus,...).
Des chercheurs de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) Laval, de l'Université de Washington et de l'Université de Nice Sophia Antipolis (Sophia Antipolis est une technopole située dans une pinède de 2 400 hectares sur les communes d'Antibes, Biot, Vallauris, Valbonne Sophia Antipolis et Mougins, entre...) ont découvert un mécanisme cellulaire qui pourrait être mis à profit pour freiner l'arthrite. Les détails de cette découverte, qui implique les plaquettes sanguines, viennent d'être publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Les plaquettes sont connues pour leur rôle dans la coagulation du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est...), mais des études menées au cours des dernières années ont révélé qu'elles intervenaient également dans des maladies inflammatoires comme l'arthrite rhumatoïde. Lorsque les plaquettes entrent en action, de petites vésicules se forment à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa...) de leur membrane cellulaire. Ces vésicules, qui renferment des ARN messagers, des protéines ou même des organelles, se détachent des plaquettes, elles entrent dans la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) sanguine et elles peuvent pénétrer à l'intérieur de certaines cellules sanguines dont elles modifient alors l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.).

"Il s'agit d'une voie de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la...) intercellulaire qui est activée lorsqu'il y a inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection,...), explique le responsable de l'étude, Éric Boilard, professeur à la Faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son...) et chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant...) au CHU de Québec-Université Laval. On ignorait toutefois si les cellules réceptrices laissaient entrer automatiquement toutes les vésicules qu'elles croisaient sur leur chemin ou si un mécanisme sélectif intervenait dans le processus."

Dans l'article paru dans PNAS, le professeur Boilard et ses collaborateurs apportent la preuve que l'entrée des vésicules à l'intérieur des neutrophiles - des cellules sanguines associées aux processus inflammatoires - est gouvernée par un mécanisme très sophistiqué qui fait intervenir une molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière...) clé, la 12-HETE. Cette molécule est produite par une réaction à laquelle participent une enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et d'accélérer jusqu'à des...) provenant des plaquettes et une enzyme retrouvée dans le liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) inflammatoire.

"Lorsqu'on bloque l'expression de ces deux enzymes, la 12-HETE n'est pas formée et les vésicules ne peuvent entrer dans les neutrophiles. Les symptômes de l'arthrite diminuent alors drastiquement chez des souris exprimant la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.). La réduction de l'enflure aux articulations est visible à l'oeil nu", souligne le chercheur.

Ce mécanisme de régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) ouvre donc la porte à un nouveau traitement de l'arthrite. "Nos travaux antérieurs avaient démontré que les plaquettes jouent un rôle dans le développement de cette maladie, mais il n'est pas envisageable de bloquer entièrement ces éléments du sang en raison des rôles essentiels qu'ils jouent dans l'organisme. Par contre, la 12-HETE offre une cible qui pourrait nous permettre de diminuer l'arthrite sans affecter les fonctions utiles des plaquettes."

L'article paru dans PNAS est signé par 19 chercheurs, dont Anne-Claire Duchez, Clémence Belleannée, Nathalie Cloutier, Marc Pouliot, Patrick Provost, Denis Soulet et Éric Boilard, de l'Université Laval, et Michael Gelb, de l'Université de Washington.
Page générée en 0.850 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique