L'océanographie physique explique les cyclones aux pôles de Jupiter

Publié par Redbran le 24/01/2022 à 13:00
Source: CNRS INSU
L'atmosphère de Jupiter est l'un des endroits les plus turbulents du Système solaire. Depuis 2016, la sonde spatiale JUNO (NASA) envoie sur Terre des images de Jupiter d'une qualité exceptionnelle. Ces images révèlent une densité contrastée de nuages d'ammonium (L'ion ammonium (de formule NH4+) est un ion polyatomique de charge électrique positive (c'est...), dont l'organisation (Une organisation est) spatiale est la signature d'une multitude de tourbillons et filaments de différentes tailles allant de 50 km aux grands cyclones circumpolaire (5000 km de diamètre).


Région polaire de Jupiter © NASA.

Ces images ont fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι...), à une équipe internationale, la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) d'une nouvelle étude. Ses auteurs ont eu l'idée d'extraire la dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il...) associée à ces nuages en les interprétant en termes d'épaisseur optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement...). Ils se sont ensuite appuyés sur une méthode de dynamique des fluides (La dynamique des fluides est l'étude des mouvements des fluides, qu'ils soient liquide ou gaz....) géophysiques pour quantifier les mouvements associés à la multitude de tourbillons présents sur ces images. Les chercheurs ont ensuite pu relier l'énergie cinétique (L'énergie cinétique (aussi appelée dans les anciens écrits vis viva, ou force vive) est...) associée à ces tourbillons à l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) associée à la convection (La convection est un mode de transfert d'énergie qui implique un déplacement de...) dans les nuages. Ils en ont déduit que les nuages (de 50 à 100 km de diamètre) créent des petits tourbillons qui fusionnent entre eux pour former des tourbillons de plus en plus grands jusqu'aux grands cyclones, notamment les cyclones circumpolaires et le cyclone (Un cyclone (du grec kyklos, cercle) est un terme météorologique qui désigne une...) polaire.

Il ressort de l'étude que l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) des nuages et tourbillons de différentes tailles constitue les éléments d'une route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie...) de l'énergie, à travers laquelle la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent :...) dans l'intérieur de Jupiter est transférée vers les couches froides supérieures où elle est convertie en énergie cinétique (Le mot cinétique fait référence à la vitesse.) qui entretient les grands cyclones circumpolaires.

En savoir plus:
Moist convection drives an upscale energy transfer at Jovian high latitudes - Nature Physics.
Lia Siegelman, Patrice Klein, Andrew P. Ingersoll, Shawn P. Ewald, William R. Young, Annalisa Bracco, Alessandro Mura, Alberto Adriani, Davide Grassi, Christina Plainaki et Giuseppe Sindoni.
https://doi.org/10.1038/s41567-021-01458-y

Contacts:
- Patrice Klein - Laboratoire de Météorologie (La météorologie a pour objet l'étude des phénomènes atmosphériques...) Dynamique (LMD) / Ecce Terra (Terra (pluriel terrae) est un mot d'origine latine qui désigne la Terre, le sol. Il est employé...) - patrice.klein at lmd.ipsl.fr
- Lia Siegelman - Scripps Institution of Oceanography - lsiegelman at ucsd.edu
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.065 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique