L'origine des chevaux domestiques enfin établie

Publié par Redbran le 24/10/2021 à 13:00
Source: CNRS
Le cheval domestique moderne est originaire des steppes pontiques, dans le nord du Caucase, où il a été domestiqué pour la première fois avant de conquérir le reste de l'Eurasie en quelques siècles à peine. C'est le résultat d'une étude dirigée par le paléogénéticien Ludovic Orlando, du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...), à la tête d'une équipe internationale impliquant notamment l'Université Toulouse III (L’université Toulouse-III, (nom d’usage : université Paul Sabatier)...) - Paul Sabatier (Paul Sabatier (5 novembre 1854 à Carcassonne, France - 14 août 1941...), le CEA et l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) d'Évry. Cette réponse à une énigme vieille de plusieurs décennies est publiée dans Nature le 20 octobre 2021.


Éleveur attrapant des chevaux, dans le centre-nord du Kazakhstan.
© Ludovic ORLANDO / CAGT / CNRS Photothèque

Par qui et où le cheval (Le cheval (Equus ferus caballus ou equus caballus) est un grand mammifère herbivore et...) moderne a-t-il été domestiqué ? Et quand a-t-il conquis le reste du monde (Le mot monde peut désigner :), supplantant la myriade d'autres types de chevaux qui existaient alors ? Cette énigme vient enfin d'être résolue grâce à une équipe de 162 scientifiques, spécialisés en archéologie, paléogénétique et linguistique.

Il y a quelques années, l'équipe de Ludovic Orlando s'était intéressée au site de Botaï, en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la...) centrale, qui a livré les plus anciennes traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de...) archéologiques de chevaux domestiques. Mais l'ADN avait parlé: ces chevaux vieux de 5 500 ans n'étaient pas les ancêtres des chevaux domestiques modernes. Outre les steppes d'Asie Centrale, tous les autres foyers présumés de domestication s'étaient révélés de fausses pistes, comme l'Anatolie, la Sibérie, et la péninsule Ibérique. Cette fois, l'équipe scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) a donc entrepris de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) l'Eurasie toute entière au peigne fin: les génomes de 273 chevaux ayant vécu entre 50 000 et 200 ans avant notre ère ont été séquencés au Centre d'anthropobiologie et de génomique (La génomique est une discipline de la biologie moderne. Elle étudie le fonctionnement...) de Toulouse (CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier) et au Genoscope (CNRS/CEA/Université d'Évry), avant d'être comparés aux génomes des chevaux domestiques modernes.

Cette stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie...) s'est révélée payante: si l'Eurasie était jadis peuplée par des populations de chevaux bien distinctes sur le plan génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est...), la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un...) changea du tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) au tout 2 000 à 2 200 ans avant notre ère. Un profil génétique auparavant cantonné aux steppes pontiques (nord du Caucase) commença alors à s'étendre au-delà de sa région d'origine avant de remplacer, en quelques siècles à peine, toutes les populations de chevaux sauvages de l'Atlantique à la Mongolie.

Comment expliquer cet essor démographique fulgurant ? Les scientifiques ont trouvé deux différences marquantes entre le génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une...) de ce cheval et ceux des populations qu'il a remplacées. Elles laissent penser que ces chevaux doivent leur succès à leur comportement plus docile et à une colonne vertébrale (La colonne vertébrale, ou rachis, est un empilement d'os articulés appelés...) plus solide, deux caractéristiques commodes au moment où la demande pour des déplacements à cheval se "mondialisait".

L'étude révèle aussi que ce cheval s'est répandu à travers l'Asie en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) que les chariots, la roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe...) à rayons et les langues indo-iraniennes. En revanche, les migrations vers l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...) de populations indo-européennes des steppes, au cours du troisième millénaire (Un millénaire est une période de mille années, c'est-à-dire de dix siècles.) avant notre ère, n'ont pas pu s'appuyer sur l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) du cheval sa domestication et sa diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de...) étant postérieures. Voilà qui démontre tout l'intérêt d'intégrer l'histoire des animaux pour éclairer les migrations humaines et les rencontres entre cultures.

Cette étude a été dirigée par le Centre d'anthropobiologie et de génomique de Toulouse (CNRS/ Université Toulouse III - Paul Sabatier), avec le soutien du Genoscope (CNRS/CEA/Université d'Évry). Ont aussi contribué les laboratoires Archéologies et sciences de l'Antiquité (CNRS/Université Paris 1 Panthéon Sorbonne/Université Paris Nanterre/Ministère de la Culture), De la Préhistoire à l'actuel: culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :), environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) et anthropologie (CNRS/Université de Bordeaux/Ministère de la Culture) et Archéozoologie, archéobotanique: sociétés, pratiques et environnements (CNRS/MNHN) en France, au même titre que 114 autres structures de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) de par le monde. Elle a été principalement financée par le Conseil européen de la recherche (projet Pegasus) et par France Génomique (projet Bucéphale).


Mandibule de cheval sur le site archéologique de Ginnerup, Danemark, juin 2021. (Ce site a été inclus dans l'étude.)
© Lutz Klassen, East Jutland Museum.

Bibliographie:
The origins and spread of domestic horses from the Western Eurasian steppes, Pablo Librado, (...), Ludovic Orlando. Nature, 20 octobre 2021.
DOI: 10.1038/s41586-021-04018-9 https://www.nature.com/articles/s41586-021-04018-9

Contacts:
- Ludovic Orlando - chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) CNRS - ludovic.orlando at univ-tlse3.fr
- Véronique Etienne - Attachée de presse CNRS - veronique.etienne at cnrs.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !

Sur le même thême

Page générée en 0.155 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique