Plongez dans un trou noir avec ces vidéos immersives de la NASA

Publié par Adrien le 13/05/2024 à 13:00
Source: NASA
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Grâce à un superordinateur de la NASA, une visualisation immersive nous permet d'explorer ce qui se passe lorsqu'on approche d'un trou noir.


Jeremy Schnittman, astrophysicien au Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt, Maryland, a créé ces visualisations pour simuler deux scénarios: dans le premier, la caméra frôle l'horizon des événements et est éjectée, tandis que dans le second, elle le traverse et scelle son destin.

Mieux vaut choisir un trou noir supermassif, indique Schnittman. Contrairement aux trous noirs stellaires, qui ont un horizon des événements plus petits et des forces de marée plus fortes pouvant déchirer les objets avant même qu'ils n'atteignent l'horizon, un trou noir supermassif étire moins fortement les objets approchants.

Visualisation alternative avec une caméra qui s'approche, orbite brièvement et échappe au trou noir supermassif.
Cette version immersive à 360 degrés permet de visionner sous tous les points de vues.
Crédit: NASA's Goddard Space Flight Center/J. Schnittman and B. Powell

Au fur et à mesure que la caméra s'approche du trou noir, atteignant des vitesses proches de celle de la lumière, l'éclat du disque d'accrétion et des étoiles en arrière-plan s'intensifie. Les images deviennent de plus en plus distordues, formant même des images multiples à mesure que leur lumière traverse l'espace-temps de plus en plus déformé.

En temps réel, il faudrait environ 3 heures à la caméra pour atteindre l'horizon des événements. Cependant, pour un observateur éloigné, l'image de la caméra semblerait ralentir puis se figer juste avant l'horizon, en raison de la distorsion de l'espace-temps.

Cette visualisation d'un trajet vers un trou noir supermassif montre les effets étranges de la relativité générale d'Einstein. La caméra s'approche, orbite brièvement, puis traverse l'horizon des événements, le point de non-retour d'un trou noir gigantesque semblable à celui au centre de notre galaxie.
Crédit: NASA's Goddard Space Flight Center/J. Schnittman and B. Powell

En franchissant l'horizon des événements, l'espace-temps lui-même s'écoule vers l'intérieur à la vitesse de la lumière. Passé ce point, tout est aspiré vers le centre du trou noir, un point appelé singularité, où les lois physiques telles que nous les connaissons cessent de s'appliquer.
Page générée en 0.006 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise