Traverse - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et l'inclinaison, et transmettre au ballast les charges des véhicules circulant sur les rails. On utilise principalement des traverses en bois ou en béton (Le béton est un matériau de construction composite fabriqué à partir de...).

Le travelage, c'est-à-dire le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de...) au kilomètre est variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle...), généralement de 1666 traverses/km à la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises...).

Traverses en bois

Traditionnellement les traverses sont en bois dur, généralement en chêne (Le chêne est le nom vernaculaire de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes appartenant...) ou plus rarement en hêtre (Le hêtre est un arbre à feuilles caduques, originaire d'Europe, de la famille des Fagacées qui...), matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne...) apprécié pour sa résistance et sa flexibilité, pour sa facililité de mise en œuvre, mais de durée de vie (La vie est le nom donné :) réduite (20 à 30 ans) car il est putrescible. Pour prolonger leur durée de vie, les traverses en bois sont en général imprégnée sous pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) d'un pesticide (Un produit phytosanitaire est une substance émise dans une culture pour lutter contre des...), insecticide (Étymologiquement, les insecticides sont des substances actives ou des préparations ayant...) et fongicide, la créosote (La créosote est le nom donné à plusieurs sortes d'huiles extraites de goudrons de...). Les traverses en bois représentent encore la très grande majorité des traverses utilisées dans le monde (Le mot monde peut désigner :). Pour éviter l'apparition de fentes, liées aux successions de périodes humides et sèches, on peut cercler les têtes de traverses à l'aide de feuillards métalliques, c'est le frettage.

Leurs dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce...) sont généralement, à la SNCF, de 2,6 m de long, 25 cm de large et 15 cm d'épaisseur. Elle sont entaillées pour permettre l'appui des rails. la zone d'appui ou table de sabotage est délimitée de manière à déterminer l'écartement des rails (L’écartement des rails est la distance séparant le flanc interne des deux files de rails...) et leur inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un...) (au 1/20 à la SNCF).

La fixation des rails sur les traverses en bois se fait grâce à des tire-fonds et des attaches élastiques, parfois munies de semelles en caoutchouc pour limiter le bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son....).

Le recyclage (Le recyclage est un procédé de traitement des déchets industriels et des déchets ménagers qui...) des traverses en bois est réglementé dans plusieurs pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) en raison de la nocivité de la créosote, produit classé cancérigène.

Traverses en béton

Pose de traverses monobloc béton
Pose de traverses monobloc béton
Traverses en béton de type monobloc sur une voie du RER C à Jouy-en-Josas.
Traverses en béton de type monobloc sur une voie du RER C à Jouy-en-Josas.

Les traverses en béton ont une durée de vie plus importante (50 ans). Il en existe de deux types :

  • bibloc, formées de deux blocs de béton reliés par une entretoise métallique, qui absorbe les efforts en milieu de traverse
  • monobloc en béton précontraint, amincies dans leur partie centrale, armées de fils à haute résistance.

L'utilisation des traverses en béton est en nette (Le terme Nette est un nom vernaculaire attribué en français à plusieurs espèces...) augmentation, tant à cause de leur qualité intrinsèque que pour le prix élevé des traverses en bois. Les traverses en béton, par leur poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) important, assurent un bon ancrage de la voie dans le ballast ( Le ballast est le lit de gravier qui supporte une voie de chemin de fer. Les ballasts sont des...). Elles sont en particulier utilisées pour les lignes nouvelles à grande vitesse (On distingue :). La fixation des rails se fait par des attaches élastiques munies de dispositifs isolants en caoutchouc.

Traverses métalliques

Les traverses métalliques, en acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction...), ne sont plus guère utilisées. Elles sont bruyantes, surtout à vitesse élevée, s'ancrent moins bien dans le ballast à cause de leur légèreté, et n'étant pas isolantes sont difficilement compatibles avec les systèmes de signalisation faisant appel aux courants de voie (le caractère isolant (Un isolant est un matériau qui permet d'empêcher les échanges d'énergie entre deux systèmes....) des attaches doit être particulièrement soigné). Elles rendent également très difficile l'entretien de la géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace...) de la voie par bourrage. En effet, leur forme ne permet pas aux bourreuses d'insérer du ballast sous la traverse.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.142 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique