Pollution plastique: les additifs libérés dans les océans

Publié par Isabelle le 31/08/2021 à 13:00
Source: CNRS INSU

Les fragments de déchets plastiques qui flottent à la surface des océans sont symptomatiques d'une pollution plus large qui affecte l'ensemble de l'environnement marin. Pour prendre la mesure de cette pollution et comprendre le devenir global du plastique dans les océans, les scientifiques étudient les mécanismes de distribution et de dégradation du plastique dans l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...). Néanmoins, à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), les connaissances dont ils disposent sont encore insuffisantes, notamment en ce qui concerne le milieu profond.

Une équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) s'est penchée sur la question de la libération dans l'eau des additifs contenus dans les plastiques. Ces travaux ont été établis dans le cadre du programme du JPI-Ocean PLASTOX (ANR PLASTOX). La plupart des additifs ayant été détectés dans les environnements côtiers et en haute mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) sont des perturbateurs endocriniens qui pourraient avoir des conséquences néfastes sur la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie...) marine et, par extension, sur la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...) humaine. Cette étude compare la lixiviation dans l'eau de mer (L'eau de mer est l'eau salée des mers et des océans de la Terre.) d'additifs organiques provenant de matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en...) plastiques normalisés sélectionnés par un assemblage de procaryotes naturels dans des conditions de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) et des conditions de haute pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) rencontrées dans les profondeurs.

Ce travail de recherche démontre que la libération d'additifs est plus importante à la surface de l'océan (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par...) que dans les eaux profondes. En effet, l'augmentation de la pression hydrostatique inhibe la libération des additifs organiques les plus lourds, tels que le tris(2-éthylhexyl) phosphate (Un phosphate, en chimie inorganique, est un sel d'acide phosphorique résultant de l'attaque...) et le phtalate (Les phtalates sont un groupe de produits chimiques apparentés du point de vue structural...) de diisononyle qu'on retrouve dans le polyéthylène (Le polyéthylène, ou polyéthène (sigle générique PE), est un des...) et de polychlorure de vinyle (Le polychlorure de vinyle ou chlorure de polyvinyle est un polymère thermoplastique de grande...). Par ailleurs, la majeure partie des fragments de plastique qui coulent le long de la colonne d'eau sont dégradés bien avant d'atteindre la couche sédimentaire du milieu profond. Néanmoins, les procaryotes vivant en milieu profond, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) comme ceux des eaux de surface, favorisent la libération d'additifs (phtalates, bisphénols, esters organophosphorés).

En savoir plus:
Organic additive release from plastic (Le plastic est un type d'explosif très puissant composé d'hexogène (RDX) et/ou de...) to seawater is lower under deep-sea conditions - Nature Communications (2021)
Vincent Fauvelle, Marc Garel, Christian Tamburini, David Nerini, Javier Castro-Jiménez, Natascha Schmidt, Andrea Paluselli, Armand Fahs, Laure Papillon, Andy M. Booth et Richard Sempéré
https://doi.org/10.1038/s41467-021-24738-w

Contact:
Vincent Fauvelle - Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) Méditerranéen d'Océanologie (MIO) - vincent.fauvelle at mio.osupytheas.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.149 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique