Premier vol lunaire privé: SpaceX, un gagnant... provisoire

Publié par Adrien le 22/04/2021 à 09:00
Source: ASP
En annonçant vendredi que la compagnie d'Elon Musk, Space X, était la gagnante de la course à la construction du futur véhicule lunaire, la NASA a laissé dans l'ombre deux questions importantes: pour combien de temps ? Et qu'adviendra-t-il de la fusée (Fusée peut faire référence à :) lunaire (Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d'Arnold Schönberg.) ?


Photo: SpaceX / NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...)

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) de retour sur la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du...) en 2024 implique trois étapes: une fusée pour quitter la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...), appelée SLS (Space Launch System), dont les derniers essais du moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...) au sol ont eu lieu cet hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.); une capsule au sommet de cette fusée, Orion, qui est déjà prête, et qu'occuperont les astronautes; et un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un...) pour se poser sur la Lune. C'est ce dernier dont le contrat vient d'être accordé à SpaceX.

Deux autres compagnies américaines étaient en lice: Blue Origin (Blue Origin est une compagnie privée spécialisée dans les vols sub-orbitaux, comme...), de l'autre milliardaire, Jeff Bezos (Jeffrey Preston Bezos (12 janvier 1964 - ) est le fondateur milliardaire et PDG...), et Dynetics. La NASA a pris la peine de spécifier que ce contrat n'était accordé que pour les deux premiers alunissages -le premier étant sans occupants- et que cela n'excluait pas que d'autres "partenaires" participent à la suite du programme lunaire. Le fait que SpaceX ait été le "plus bas soumissionnaire" semble avoir été le facteur déterminant -il en coûtera tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) de même 2,89 milliards$ à l'agence spatiale (Une agence spatiale est un organisme d'État ayant pour but d'étudier l'Espace et de développer...) américaine pour le développement de ce véhicule et ces deux alunissages.

Mais cela laisse dans l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement...) le rôle de la fusée SLS. Parce que la facture pour elle ne diminue pas, alors que les budgets de la NASA, eux, n'ont pas grossi ces dernières années. La décision, sous le gouvernement Trump, de ramener de 2028 à 2024 la date du premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre...) habité vers la Lune (un objectif dont on admet qu'il n'est plus réaliste) a obligé à sabrer dans beaucoup d'autres programmes, et les observateurs du milieu continuent de voir dans SLS une dépense démesurée, qui aurait pu être réalisée à plus faible coût par une compagnie privée. Or, il se trouve justement que le projet SpaceShip d'Elon Musk désigne une fusée qui a déjà fait quelques vols d'essai à haute altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...), et qui est censée en théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,...) avoir la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) nécessaire pour aller au-delà de l'orbite terrestre (Une orbite terrestre est une orbite située autour de la Terre. La Lune, le seul satellite...) -donc, se rendre sur la Lune, ou sur Mars.

Pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas...), l'agence spatiale continue de défendre SLS. Mais s'il devait s'avérer qu'elle puisse elle aussi être confiée à l'entreprise privée, cela bousculerait bien des choses dans le petit monde (Le mot monde peut désigner :) de l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) lunaire, monopolisé depuis les années 1960 par les agences gouvernementales. Il est possible que la prochaine étape soit de décider d'un calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été...) plus réaliste que 2024 -après quoi, les différents "partenaires" y verront plus clair.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.064 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique