Un projet de radioastronomie unique pour quadriller le ciel avec une précision extrême

Publié par Michel le 19/11/2009 à 00:00
Source et illustration: CNRS /INSU
Des astronomes combinent la plus grande panoplie de radiotélescopes de la planète en un instrument unique pour améliorer la précision du système de référence utilisé pour mesurer les positions de tous les objets célestes. Le projet est co-organisé par le Laboratoire d'Astrophysique (L’astrophysique (du grec astro = astre et physiqui = physique) est une branche...) de Bordeaux (INSU-CNRS, Université de Bordeaux (Cette page est consacrée au PRES Université de Bordeaux. Pour les pages sur les...) 1) et coordonné par le Service VLBI International pour la Géodésie et l'Astrométrie (L'astrométrie est la partie de l'astronomie qui s'occupe de la position des étoiles et des autres...)


Carte montrant la localisation des 35 radiotélescopes qui vont participer
à l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) de 243 quasars les 18 et 19 novembre.

Pendant 24 heures (L'heure est une unité de mesure  :), à partir du mercredi 18 novembre et jusqu'au jeudi 19 novembre, 35 radio télescopes situés sur 7 continents différents observent 243 quasars aux confins de l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.). Les quasars, des galaxies (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec...) avec des trous noirs super massifs en leur centre, sont si distants que leurs déplacements dans le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) sont indétectables. Ils constituent de fait des phares idéaux pour quadriller le ciel et repérer les positions des objets célestes, à l'instar des longitudes et latitudes utilisées pour le positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre...) à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...).

Les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) de tous les radiotélescopes seront combinées, comme si elles provenaient d'un radio télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant...) géant ayant la taille de la Terre, permettant de mesurer les positions des quasars avec une précision inégalée. La technique, appelée radio-interférométrie à très longue base (VLBI) n'est pas nouvelle, mais jamais autant de radio télescopes n'avaient été mis en commun pour observer autant d'objets, durant une même session. Le précédent record était de 23 télescopes.

Lors d'une réunion au Brésil en juillet dernier, l'Union Astronomique Internationale (L’Union astronomique internationale (UAI ; en anglais International Astronomical Union,...) a adopté un nouveau système de référence qui sera mis en œuvre à partir du 1er janvier. Ce nouveau système de référence est basé sur un jeu de 295 quasars fondamentaux qui permettent d'ancrer le système dans le ciel. Toutefois, même avec 35 radiotélescopes, la couverture du ciel reste incomplète, d'où la possibilité d'observer seulement 243 de ces quasars dans l'observation à venir.

En observant autant d'objets durant une même session, nous n'avons plus besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est...) de relier les positions d'une session à l'autre, affirment les astronomes. Le résultat sera une grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un...) de référence plus précise. Des télescopes situés en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la...), en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de...), en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...), en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), en Amérique du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), en Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus...) et dans le Pacifique vont participer à cette observation.

L'amélioration de la précision du système de référence permettra de mieux mesurer les positions et mouvements de tous les objets du ciel. Comme les astronomes aujourd'hui utilisent de plus en plus des télescopes observant à différentes longueurs d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation...) (optique, radio, infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde...), etc...), cette amélioration va aussi permettre de mieux superposer les différentes images.

Enfin, l'amélioration du système de référence céleste va aussi renforcer le système de référence terrestre utilisé pour les recherches en géophysique. Des mesures géodésiques plus précises permettent notamment de mieux comprendre des phénomènes tels que le mouvement des plaques tectoniques, les marées, et les processus qui affectent l'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil...) de la Terre dans l'espace.

L'événement s'accompagne d'activités grand public pour célébrer l'Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) Mondiale de l'Astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer...). Une page web (Une page Web est une ressource du World Wide Web conçue pour être consultée par des...) publique permettant de suivre l'observation en direct est disponible sur le site du Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux ; des webcams sont également disponibles pour certains des radiotélescopes.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.283 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique