Rigidité artérielle: un nouvel indicateur pour prévenir les maladies cardiovasculaires

Publié par Cédric le 20/04/2024 à 08:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: eBioMedicine
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Les maladies cardiovasculaires demeurent la principale cause de décès à l'échelle mondiale, nécessitant une vigilance accrue dans leur prévention. Une étude récente, menée par des chercheurs de l'Inserm, de l'Université de Lorraine et du CHRU de Nancy, s'est penchée sur un aspect jusqu'alors inexploité de cette prévention: la rigidité artérielle. En effet, avec l'avancée en âge, nos artères perdent de leur souplesse, augmentant ainsi le risque cardiovasculaire.


Image d'illustration Pixabay

En examinant les données de plus de 1 250 individus européens, ces chercheurs ont confirmé une corrélation directe entre la rigidité artérielle et le risque cardiovasculaire. Leur étude, publiée dans la revue eBioMedicine, met en lumière l'intérêt de l'utilisation d'un outil spécifique, le CAVI (Indice vasculaire cardio/cheville), pour prédire ce risque. Cette approche non invasive mesure la rigidité artérielle en évaluant la vitesse de circulation sanguine entre les bras, les chevilles et le cœur.

Chaque augmentation d'un point de l'indice CAVI (équivalant à une hausse d'environ 10 % de la rigidité artérielle) est associée à un risque accru de 25 % d'événement cardiovasculaire. Les chercheurs ont également identifié des facteurs influençant la progression de cette rigidité, notamment l'âge et la pression artérielle. Les traitements pour le cholestérol ou le diabète pourraient toutefois contribuer à ralentir cette progression, mais si des analyses complémentaires seront nécessaires afin de confirmer cette possibilité.

Ces résultats révèlent le potentiel de l'indice CAVI comme outil de prédiction du risque cardiovasculaire, offrant ainsi une méthode simple et rapide pour évaluer la santé cardiovasculaire d'un individu. En plus de permettre une détection précoce des personnes à risque, cet outil pourrait également guider les décisions cliniques en matière de suivi et de traitement préventif.
Page générée en 0.210 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise