Des scientifiques souhaitent donner la vie à un mammouth grâce au clonage

Publié par Publication le 18/01/2011 à 00:00
Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto veulent redonner la vie à un mammouth, en utilisant les techniques de clonage grâce à de l'ADN congelé. L'équipe est dirigée par Akira Iritani, en collaboration avec un chercheur russe spécialiste des mammouths, et deux chercheurs américains spécialistes des éléphants.

En s'aidant de tissus d'un cadavre (Le cadavre est ce qui reste du corps d'un organisme vivant humain ou animal dans la période...) de mammouth (Les mammouths sont des mammifères éteints de la famille des éléphantidés.), qui avait été retrouvé congelé et était depuis conservé dans un laboratoire russe, l'équipe souhaite prélever des noyaux de cellules et les insérer dans des cellules vivantes d'un éléphant (Les éléphantidés (Elephantidae) forment l'unique famille de mammifères de l'ordre des...) femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le...) afin de créer un embryon (Un embryon (du grec ancien ἔμϐρυον / émbruon) est...). Ce dernier serait par la suite introduit dans l'utérus (L'utérus est un organe participant aux fonctions reproductrices chez les mammifères dont...) de la femelle éléphant, qui deviendrait alors "mère porteuse (Une porteuse est un signal sinusoïdal de fréquence et amplitude constantes. Elle est...)". Reste à espérer qu'il se développe correctement.


Donner la vie à un mammouth par clonage (Le clonage désigne principalement deux processus. C'est d'une part la multiplication naturelle...) grâce à de l'ADN congelé
Illustration: Mistvan/licence Creative Commons

La technique utilisée a déjà été testée en 2008 par Teruhiko Wakayama, scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) du Centre Riken de Biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant....) du Développement de Yokohama, qui avait donné naissance à des clones de souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant...), mortes et congelées depuis 16 ans.

Les préparatifs sont terminés, le début des opérations devrait débuter prochainement.
L'équipe espère conclure ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) d'ici cinq à six ans, afin de redonner vie à une espèce disparue (En biologie et en écologie, une espèce disparue est une espèce réputée...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) depuis plusieurs milliers d'années, et éventuellement comprendre la raison de cette disparition.

Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.504 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique